Congo-Kinshasa: Transformation digitale de la RDC - Des investisseurs égyptiens aux portes de la SCPT

Le pays de Félix Tshisekedi attire déjà d'investisseurs à l'instar de la société égyptienne Fiber Misr, une firme qui a pour objet principal de répondre aux besoins techniques et informatiques des grands projets gouvernementaux, industriels et commerciaux en Egypte et en Afrique.

En séjour à Kinshasa depuis lundi 27 janvier dans une mission qui fait suite au voyage de la partie congolaise au Caire, pour faire avancer la coopération entre les deux nations, la délégation des investisseurs égyptiens conduite par Osama Qadan, vice-président chargé des opérations de la société Fiber-Misr a eu une séance de travail, mardi 28 janvier avec la haute direction de la société congolaise des postes et des télécommunications (SCPT).

Patrick Umba Banza, Dg de la SCPT a ensuite fait visiter Osama Qadan et sa délégation plusieurs installations de son entreprise. Du centre des opérations réseaux au Data center, passant par le backbone, l'égyptien s'est rendu compte de la qualité de matériel utilisé par la SCPT.

Dans la dynamique de l'impression d'une nouvelle marque au sein de la société congolaise des postes et télécommunications en droite ligne avec la vision du chef de l'Etat, Patrick Umba confirme que l'impact positif des efforts fournis sera bientôt ressenti dans la société congolaise. Il s'est exprimé en ces termes : « Nous remercions d'abord le chef de l'Etat pour l'opportunité qui est donnée à la SCPT d'entrer en contact avec ces grands investisseurs. Il y a quelques semaines nous avons réceptionné du matériel pour pouvoir remonter la capacité sur notre réseau. Les 100 gigas sont déjà à Kinshasa et dans quelques jours vous allez voir l'impact de la réception de ces 100 giga ici à Kinshasa avec un impact sur le prix de l'internet ».

Convaincu du sérieux de la partie congolaise, l'égyptien Osama Qadan promet de revenir dans un bref délai pour concrétiser l'investissement de son entreprise. « Après avoir eu une très bonne idée de ce qui se fait, nous rentrons en Egypte pour préparer une proposition financière et une proposition technique afin de revenir pour accompagner la SCPT dans les grands projets... », a-t-il déclaré.

L'investissement de ce géant égyptien des grands projets en RDC sera un atout pour propulser le secteur informatique dans tous les domaines en République démocratique du Congo. L'opportunité y est avec l'engagement ferme du Président de la République à mettre en œuvre des mesures correctives nécessaires et favorables à l'amélioration du climat des affaires, notamment en combattant la corruption et le système des pots-de-vin qui y ont élu domicile, afin d'attirer plus d'investissements dans tous les secteurs de l'économie nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.