Libye: Déclaration du ministère des AE sur le transfert de ressortissants soudanais pour travailler en Libye

Khartoum, 29 — Le ministère des Affaires étrangères a publié mardi une déclaration sur l'emploi d'une entreprise privée aux Émirats arabes unis de certains ressortissants soudanais pour occuper des emplois de (gardes de sécurité) sans engagement, comme expliqué par les déclarations des familles de ces citoyens, les contrats de travail en fonction de la nature des travaux et de leur localisation, question qui a finalement conduit au transfert de certains de ces citoyens par l'entreprise pour travailler dans certains champs pétroliers en Libye.

Le communiqué a souligné que le ministère des Affaires étrangères et les institutions concernées au Soudan affirment leur volonté de travailler pour assurer la sécurité des citoyens soudanais qui travaillent pour l'entreprise et de déployer des efforts intensifs pour rassurer leurs familles sur leur sécurité.Le ministère a affirmé qu'il accordait la plus grande importance à cette question pour préserver la fierté et la dignité du pays et de sa population, en veillant à ce qu'il s'efforce de restaurer les droits des citoyens concernés et d'assurer leur retour dans le pays d'origine et dans leurs familles, chaque fois qu'ils le voulaient.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu'il était au courant de ce qui était arrivé aux familles et aux parents des citoyens concernés, indiquant qu'il continuera à travailler avec les autorités concernées au Soudan et à maintenir des contacts continus avec l'ambassade du Soudan à Abu-Dhabi et avec l'ambassade des Emirats arabes unis à Khartoum et les autorités compétentes à Abu Dhabi pour enquêter sur les différents aspects de cette question.Le ministère a fait allusion que le Soudan et les Émirats arabes unis étaient convenus que cette question n'affectera en aucune manière les relations distinguées entre les deux pays, ajoutant qu'il poursuivra ses activités de suivi et ses contacts à cet égard.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.