Tunisie: Tennis / Ons jabeur éliminée en quarts de finale - Un parcours exemplaire !

29 Janvier 2020

L'aventure s'arrête là pour Ons, battue par l'Américaine Sofia Kenin 6/4 et 6/4. Elle a été magnifique !

On attendait probablement un historique passage en demi-finales, cela n'a pas été le cas malheureusement. Ons Jabeur a tout fait hier dans les premières heures de la journée (4 heures du matin, horaire tunisien), mais elle est passée juste à côté d'un exploit historique. Quelques détails l'ont empêchée de battre une Sofia Kenin très réaliste et qui a dit après sa victoire qu'elle a bien géré son match, surtout devant une joueuse aussi dure et forte que Ons Jabeur. «La différence s'est faite vers la fin de chaque set où je me suis montrée plus réaliste. Ons Jabeur a fait un grand match. Ce n'était pas facile du tout. Beaucoup de respect pour elle».

Les deux joueuses avaient un point commun : elles cherchaient leur première qualification en demi-finale d'un tournoi de grand chelem. Sur le plan des statistiques, notre Ons a été moins sobre que les matches précédents avec 36 fautes directes (contre 16 pour Kenin). Ons Jabeur est revenue vite 3 jeux partout au premier set. Mais a perdu son service à 4-3 pour permettre à l'Américaine de gagner 6-4 (elle a raté tout de même l'occasion de revenir à 5 jeux partout). Au deuxième set, encore trois occasions de «break» ratées par notre Ons à 3-2.

C'était le tournant du match. Kenin, hyper-réaliste, est revenue à (3-3), et perd son service, le jeu d'après (4-3). Par la suite, elle n'a eu aucun souci à foncer vers la victoire. C'est la 4e victoire de Kenin sur Jabeur dans leurs confrontations directes. Dans l'ensemble, ce n'était pas facile de gagner devant Ons et cela c'est une chose qui compte. Ça s'est joué sur des points de «break» ratés par notre joueuse, qui, encore une fois, n'avait rien à envier aux joueuses du top 20.

Garder ce palier

Ons Jabeur 2020, celle de l'Open d'Australie, est une joueuse qui a évolué pour devenir mûre et beaucoup plus confiante qu'avant. Techniquement, elle n'a pas beaucoup changé, dans la mesure où elle a toujours joué d'égal à égal avec des joueuses de haut niveau. Mais on voit en elle plus de maturité, plus de gestion des moments-clefs de la partie et on voit en elle (et surtout) une fraîcheur athlétique. Elle a perdu des kilos, elle tient l'échange beaucoup mieux qu'avant et met beaucoup d'impact et de puissance dans ses coups. Le plus important pour elle, sans doute, est de rester sur ce palier de performance; c'est aussi de confirmer ce changement. Ons a fait parler d'elle à Melbourne : un énorme tournoi et beaucoup d'attente pour le futur. Elle est forte cette Ons Jabeur !

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.