Guinée: L'ONU appelle tous les acteurs à redoubler d'efforts pour garantir des élections sans violence

Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry
29 Janvier 2020

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique l'Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, a appelé mercredi tous les acteurs en Guinée à redoubler d'efforts pour garantir des élections sans violence et respectueuses des droits de l'homme.

Après avoir été reporté à de nombreuses reprises, un scrutin législatif est prévu le 16 février en Guinée pour renouveler les 114 membres de l'Assemblée nationale.

M. Chambas, qui est aussi le chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), a effectué une mission dans ce pays du 26 au 29 janvier 2020. Pendant son séjour, il a travaillé en étroite concertation avec Tieman Coulibaly, l'Envoyé spécial de la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour la Guinée.

La visite de l'envoyé de l'ONU s'est inscrite dans le cadre de la poursuite des efforts des Nations Unies pour mettre un terme à la crise qui prévaut dans le pays, et à faciliter l'organisation d'élections inclusives, crédibles, transparentes et apaisées, a précisé l'UNOWAS dans un communiqué de presse publié mercredi.

Durant son séjour, Mohamed Ibn Chambas a rencontré divers acteurs nationaux et internationaux. Il s'est notamment entretenu avec le Président Alpha Condé, des membres du gouvernement, et d'autres acteurs politiques. Il a également tenu conjointement avec l'Envoyé spécial de l'OIF des séances de travail avec la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ainsi que le groupe des sept Commissaires ayant suspendu leur participation.

A cet égard, le Représentant spécial a salué la qualité de l'assistance technique fournie à la CENI et a encouragé l'OIF à poursuivre son accompagnement du processus électoral.

« A tous ses interlocuteurs, le Représentant spécial a insisté sur la nécessité de mettre fin à la violence, au langage incendiaire et aux tensions intercommunautaires, et de résoudre les désaccords à travers le dialogue, dans le respect des libertés et droits fondamentaux », a précisé l'UNOWAS.

« Rappelant l'importance de ces échéances électorales de 2020 pour la consolidation des acquis démocratiques en Guinée, le Représentant spécial a appelé les autorités, ainsi que l'ensemble des acteurs, à redoubler d'efforts pour garantir la tenue de scrutins inclusifs, crédibles, transparents, et apaisés dans le respect des droits de l'homme », a ajouté le bureau régional.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.