Madagascar: Innovation - Scepticisme des comptables face au « tout numérique »

La comptabilité, comme tous les autres secteurs, est en pleine mutation avec le basculement progressif vers le monde numérique. Intelligence artificielle, digitalisation et nouvelles technologies ont été au centre des débats lors de la célébration de la journée de la profession comptable qui s'est tenue hier au Carlton Anosy.

« Automatisation des processus, récupération des flux par voie dématérialisée pour les banques, factures ou encore les pré-saisies comptables. Si l'on ajoute à cela l'intelligence artificielle, on peut s'interroger sur le futur de la profession », arguent des voix dans l'assistance face aux panélistes qui prônent le basculement vers le « tout numérique ».

Cependant, à Jean Luc Rajaona, président du Groupement des Opérateurs des Technologies de l'Information et de la Communication (GOTICOM) de rassurer que « en maîtrisant les outils numériques de la comptabilité, les comptables pourront aisément s'adapter à ces changements dans la mesure où les apports du numérique pour les professionnels de la comptabilité sont considérables. Le numérique permet ainsi un gain de temps sur des tâches très chronophages et qui ne nécessitent pas de grandes connaissances techniques ».

Grâce aux progrès technologiques, beaucoup d'opérations se font pratiquement sans intervention humaine à l'instar des saisies des factures, des relevés bancaires et des opérations diverses ou encore la génération d'indicateur clé aidant à la décision en gestion d'entreprise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.