Madagascar: Industrie textile et habillement - Appui aux exportateurs vers le Royaume-Uni et l'Union européenne

Madagascar figure parmi les 10 pays bénéficiaires du Projet UKTP (United Kingdom Trade Partenerships), pour la promotion des produits dédiés à l'exportation. Lancement du Programme de partenariat commercial du Royaume-Uni (UKTP) hier, au siège de la société Epsilon Talatamaty Ambohidratrimo.

Le projet pilote débute à Madagascar. La Grande île est en avance par rapport aux neuf autres pays concernés par le projet, selon Matthias Knappe, administrateur de programme à l'International Trade Center. D'après lui, l'UKTP ou Programme de partenariat commercial du Royaume-Uni est conçu pour garantir que les pays maximisent les avantages des accords de partenariat économique (APE). Il permettra d'accroître les exportations dans le cadre des accords, en sensibilisant les entreprises et les institutions sur la manière d'accéder aux marchés du Royaume-Uni et de l'Union européenne, en identifiant les obstacles commerciaux dans tous les pays APE éligibles à l'aide publique au développement et en renforçant les capacités des entreprises.

Pour Madagascar, premier pays à bénéficier du projet, 14 entreprises ont été sélectionnées. « Cette sélection s'est faite de mai à novembre 2019. Une enquête préalable a été menée auprès de ces 11 entreprises d'Antananarivo et 3 d'Antsirabe. Et ce, afin de dresser un état des lieux pour identifier leurs besoins et leurs contraintes », a expliqué Abid Abdellatif, consultant international spécialisé en textile, durant l'atelier qui a précédé le lancement officiel.

Privilégié. Le projet UKTP a été lancé officiellement hier, au siège de la société Epsilon Talatamaty Ambohidratrimo, en présence de plusieurs personnalités, dont des représentants de l'ambassade de Grande Bretagne et du ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat. D'après la présentation, ce projet qui s'étalera jusqu'en mars 2022 est financé par le Département pour le développement international (DFID) du gouvernement du Royaume-Uni, afin d'apporter une assistance technique aux entreprises malgaches, par le biais de l'agence de mise en œuvre dénommée International Trade Center. Le secteur d'activité concerné est le commerce de textiles et vêtements (T&C) entre Madagascar, le Royaume-Uni et l'Union européenne.

A noter que l'industrie textile et de l'habillement est le plus grand pourvoyeur d'emplois formels dans la Grande île. Elle représente 30% des exportations totales et 19,35% du PIB total du pays. Par ailleurs, les 14 entreprises bénéficiaires recevront un renforcement de capacité pour leur permettre d'améliorer leurs opérations tout au long de la chaîne de valeurs, leur durabilité sociale et environnementale. A côté, le projet a rajouté deux consortiums de petites entreprises à ses bénéficiaires. Le projet interviendra également au niveau institutionnel. Les institutions du secteur recevront un appui technique pour améliorer leurs services auprès des entreprises du textile et de l'habillement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.