Congo-Kinshasa: 36 civils tués par les ADF à Beni (ONG CEPADHO)

30 Janvier 2020

Trente-six civils ont été tués et certaines femmes violées par les assaillants au cours d'une attaque des ADF dans la nuit de mardi à mercredi 29 janvier dans les villages de Manzingi, Mebendu et Mayabalo en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon la société civile de Beni qui confirme ce chiffre livré par l'ONG CEPADHO, la plupart de ces 36 victimes étaient dans leurs habitations lorsque les assaillants ont procédé à porte-à-porte, les tuant par balles et armes blanches. Ensuite, ces derniers se sont retirés dans les villages de Manzingi, Mebendu et Mayabalo.

Ces nouveaux massacres portent à 292 le nombre des civils tués par les ADF dans la région de Beni depuis le 30 octobre 2019 - date du lancement par les FARDC des « offensives de grande envergure » contre ces rebelles à Beni, rapporte l'ONG CEPADHO.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.