Congo-Brazzaville: Effondrement de la corniche - La mission de contrôle certifie la thèse de glissement de terrain

Trois semaines après l'effondrement prématuré d'une partie de la corniche, le groupement SGI-SETEC qui a contrôlé les travaux a rendu publics, le 30 janvier, ses premiers résultats d'enquête. La mission de contrôle soutient que la forte crue sur le fleuve Congo a favorisé le glissement de terrain.

Les résultats de l'enquête menée par le groupe de contrôle SGI-SETEC rejoignent ceux publiés récemment par China Raod Bridge corporation (CRBC), la société qui a construit l'ouvrage. Au terme de dix jours d'enquête de terrain, la mission de contrôle a relevé que la forte crue sur le fleuve Congo a causé l'effondrement de cette voie sur 180 m.

« Le tronçon concerné se trouve dans un profil mixte qui, avec la montée des eaux, a créé un renard d'eau. Et, compte tenu des crues très exceptionnelles que nous vivons, il y a eu glissement de terrain à cet endroit », a souligné le chef de mission du groupe SGI-SETEC, Ammar Ketfi.

La mission de contrôle a affirmé, par ailleurs, que lors de la construction de cet ouvrage, un tel drame n'était pas prévisible, mais elle reste tout de même consciente que dans les pays tropicaux, vu la forte pluviométrie et des changements climatiques, les catastrophes du genre peuvent survenir.

« Nous sommes un groupement de contrôle de renommée internationale. Nous avons une éthique morale à préserver et avions travaillé sur la base d'un plan assurance-qualité. Sur cette base, nous ne pouvions pas donc être complaisants dans l'exécution des travaux. Ce sont des choses qui arrivent dans les pays tropicaux avec les pluies. Nous sommes responsables parce que l'ouvrage est sous garantie », a indiqué le chef de mission.

Les résultats provisoires d'enquête des deux parties étant disponibles, ils seront soumis très prochainement aux techniciens des Grands travaux, maître d'ouvrage, pour une confrontation afin qu'ils décident ensemble de la nature des travaux à réaliser, mais aussi fixent dans les meilleurs délais la date du début des travaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.