Cameroun: Législatives et municipales - 850 millions FCFA remis à 58 partis politiques hier

Maurice Kamto lors d'n meeting dans la campagne electorale à Yaoundé.
30 Janvier 2020

La somme de 850 millions francs CFA est l'enveloppe allouée hier, mercredi, 29 janvier 2020, à 58 partis politiques du Cameroun, pour le compte du financement public de la campagne relative aux élections législatives et municipales du 09 février prochain.

Le ministre camerounais de l'Administration territoriale ( Minat), Paul Atanga Nji, a procédé hier, a la supervision et à la coordination des opérations de répartition des fonds aux 58 partis politiques en course pour les élections locales du 09 février 2020. C'était au ministère de l'Administration territoriale à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

850 millions francs CFA. Voilà le montant qui au compte de la première tranche de financement sur fonds publics de la campagne ressortissant aux élections législatives et municipales. Celui-ci a été réparti entre 58 partis dont les listes ont été retenues de façon définitive, par Élections Cameroon ( Elecam). L'enveloppe totale consacrée à ce scrutin, est de 1,7 milliard francs CFA. Paul Atanga Nji a précisé que la seconde tranche de cet argent, serait sera versée aux partis politiques, au prorata du nombre sièges obtenus après la proclamation des résultats du double scrutin.

Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc), a reçu la part du lion. Des sources qui ne se veulent pas catégoriques prétendent que le parti de Paul Biya au vu de sa présence sur toute l'étendue du territoire national, aurait perçu plus de 300 millions francs CFA." Je ne peux pas vous dévoiler le montant ici, mais il est consistant ", a répondu avec un sourire, Gilbert Tsimi Evouna le trésorier général du Rdpc aux nombreux journalistes qui l'ont interrogé sur le montant d'argent perçu pour le compte de son parti.

Le décaissement des fonds pour la campagne des élections législatives et municipales, intervient cinq jours après le lancement de ladite campagne. Le Minat a instruit les leaders des partis politiques et /ou leurs mandataires, à n'utiliser ces fonds que pour son objet: la campagne pour les législatives et municipales du 09 févier prochain.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X