Cote d'Ivoire: Le ministre Amadou Koné aux acteurs du Transport - « Nous devons redoubler nos efforts »

Le ministre des Transports, Amadou Koné, veut pousser plus loin la contribution des acteurs du secteur des Transports dans la lutte contre la vie chère en Côte d'Ivoire. Il a demandé, à cet effet, aux acteurs du milieu de redoubler d'effort.

C'était à l'occasion de la cérémonie d'échanges de vœux qui a eu lieu le mercredi dernier à la Caistab (Plateau) entre le ministre Amadou Koné et le Secrétaire d'Etat auprès du Ministre des Transports chargé des Affaires Maritimes, les membres de leurs départements ministériels respectifs, les responsables des structures et organisations opérant dans le secteur des transports, ainsi que les représentants des banques partenaires et les transporteurs routiers, ferroviaires, aériens et maritimes.

« Afin de contribuer à la lutte contre la vie chère du Programme Social du Gouvernement, nous devons redoubler nos efforts pour maitriser les coûts de transports des passagers, assurer la fluidité de la circulation, réduire les coûts de passage portuaire, et contribuer au renforcement de la chaine logistique nationale.

Je vous invite avec moi-même à vous inscrire parfaitement dans cette dynamique » a indiqué Amadou Koné. Qui a rappelé les investissements réalisés dans le secteur des transports ces dernières années.

« Le transport est l'un des secteurs ayant enregistré d'importants investissements ces dernières années. Si l'on prend en compte le métro, c'est plus de 2 000 milliards de francs CFA qui lui sont consacrés » a-t-il dit.

Non sans avoir ajouté que l'année 2019, au titre des projets, programmes et activités, a permis d'améliorer les avancées notables réalisées en 2017 et 2018 dans les quatre secteurs composant le ministère des Transports, et d'envisager les perspectives pour davantage renforcer les efforts de compétitivité et de modernisation et d'efficience.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.