Ile Maurice: Coronavirus - Renforcer la visibilité de l'Ile sur les marchés touristiques émergents

communiqué de presse

Avec l'émergence du nouveau coronavirus en Chine, les autorités locales mauriciennes estiment que l'industrie touristique ne sera pas affectée, du moins jusqu'au mois de mars.

Lors d'une rencontre avec la presse, le jeudi 30 janvier, le ministre du Tourisme, Joe Lesjongard, a indiqué, chiffres à l'appui, que pour le mois de janvier les arrivées touristiques en provenance d'autres pays, en particulier des marchés traditionnels, étaient encourageantes.

Il a souligné que la situation par rapport à l'impact du coronavirus sur l'industrie touristique est suivie de près, et a expliqué que le ministère travaille en collaboration avec tous les partenaires de l'industrie dans ce sens.

Joe Lesjongard a expliqué qu'il faut continuer à stimuler les marchés européens afin de dynamiser le secteur du tourisme et de diversifier les marchés émergents comme l'Inde et les pays arabes.

Des campagnes de promotion pour encourager les arrivées touristiques des pays de la région sont également en cours, précise-t-il.

Evoquant des chiffres pour 2018 et 2019, le ministre a concédé que le pays a connu une déficience dans le nombre d'arrivées de touristes chinois.

Pour 2019, 42 000 touristes chinois ont visité Maurice, contre 65 700 en 2018. Cette baisse est liée au nombre de vols d'Air Mauritius sur la Chine.

Air Mauritius a annulé ses vols vers Shanghai en raison du coronavirus, et sur la base de cette décision, il y aura un impact sur le secteur touristique de Maurice, a-t-il souligné.

En effet, du 26 au 30 janvier, Air Mauritius a enregistré un taux d'annulation de 75%, entraînant un manque à gagner d'un millier de touristes chinois. Il sera difficile de faire une prévision pour l'industrie du tourisme jusqu'à la fin de 2020, a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.