Tunisie: Chahed - Le scénario des législatives anticipées aura un impact catastrophique sur le pays

Tunis — Le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes, Youssef Chahed a estimé que le scénario des législatives anticipées évoqué par certaines parties aura un impact catastrophique sur le pays.

« Même si la Constitution permet la tenue des législatives anticipées, la situation du pays n'est pas en mesure de supporter une période transitoire de plus de 4 mois » a-t-il affirmé.

Youssef Chahed présidait vendredi matin la réunion du Conseil des ministres au siège du gouvernement à la Kasbah.

Il a souligné l'impératif de mettre en place un gouvernement dans les plus brefs délais.

Chahed a fait observer, dans ce sens, que la classe politique n'est pas consciente des difficultés auxquelles fait face le pays, et qu'elle reste minée par les tiraillements politiques.

Selon Chahed, « la période transitoire n'a que trop durée », soulignant que le flou et l'absence de clarté ont amené le gouvernement à gérer les affaires courantes dans des conditions très difficiles.

« Nous étions prêt à assurer la passation du pouvoir depuis le 6 octobre dernier, étant donné que chaque jour de retard complique encore plus la situation et coûte cher à la Tunisie », a-t-il déclaré.

Il a assuré dans ce sens que son gouvernement n'était pas responsable dudit retard, mais qu'il se devait de poursuivre son travail avec la même cadence dans l'intérêt de la Tunisie et du service public.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.