Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi en Angola ce dimanche pour arbitrer les conflits rwando-ougandais

Le président angolais João Lourenço, le président rwandais Paul Kagame, le président congolais Felix Tshisekedi et le président ougandais Yoweri Museveni

Le Chef de l'Etat congolais participe à un sommet quadripartite à Luanda, pays de João Lorenço ce dimanche 02/02/2020. Il s'agit d'une réunion regroupant Félix Tshisekedi comme Vice président de l'Union africaine, Youweri Museveni de l'Ouganda, Paul Kagame du Rwanda et João Lourenço de l'Angola.

C'est sur invitation du Président angolais pour essayer de résoudre les tensions persistantes entre le Rwanda de Paul Kagame et l'Ouganda de Kaguta Museveni. D'autres questions de sécurité et de la coopération régionale seront également au cœur des débats.

Le quadripartite qu'accueille Luanda a été proposé suite à l'escalade des tensions entre le Rwanda et l'Ouganda. Le premier cité accuse le second d'arrêter et de torturer arbitrairement des Rwandais en Ouganda, en soutenant des groupes qui cherchent à déstabiliser le Rwanda et à saboter l'économie.

L'Ouganda rejette en bloc ces allégations et révèle que les Rwandais arrêtés étaient des espions.

Depuis le premier sommet quadripartite, les cas signalés de torture des Rwandais en Ouganda ne se sont intensifiés qu'en dépit des efforts déployés le mois dernier. L'Ouganda a libéré 9 Rwandais qui ont déclaré avoir été illégalement arrêtés et torturés.

Il faut rappeler que ce sommet est le troisième du genre, sous la facilitation de Félix Tshisekedi et Lourenço.

Le premier avait eu lieu à Luanda en juillet 2019. Les quatre homologues avaient souligné l'importance d'un dialogue multilatéral et bilatéral permanent, franc et ouvert pour la consolidation de la paix et de la sécurité dans la région et en tant que prémisse de l'intégration économique. Le deuxième quadripartite a eu lieu en août 2019, où le résultat a été la signature d'un protocole d'accord intitulé « Accord d'amitié » qui a jeté les bases de la réconciliation du Rwanda et de l'Ouganda.

Dans le protocole d'accord, ils ont convenu que les mouvements transfrontièrs des marchandises et des personnes reprendraient dès que possible.

Les deux pays se sont également engagés à protéger et à respecter les droits et libertés des ressortissants de l'autre partie résidant ou transitant sur leur territoire national, conformément à la législation de ce pays.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.