Algérie: Bordj Bou Arreridj - L'ouverture des urgences médicales de l'EHPS dès la levée des réserves

Bordj Bou Arreridj — L'établissement hospitalier public spécialisé (EHPS) des urgences médicales de Bordj Bou Arreridj sera ouvert "dès la levée de toutes les réserves", a affirmé dimanche le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, en visite de travail dans la wilaya.

Le ministre a indiqué qu'il a été chargé par le Président de la République d'inspecter ce projet, inscrit depuis 2006 et non encore réceptionné, et qu'il remettra un rapport sur le projet au Président et au Premier ministre.

Une commission médicale du ministère, a affirmé, M. Benbouzid, sera dépêchée "prochainement" pour veiller à la levée, conjointement avec la direction de wilaya de la santé, de toutes les réserves à l'instar des insuffisances d'aménagement intérieur des salles des opérations afin d'ouvrir aux patients l'EHPS dans les "quatre ou cinq prochains mois au plus tard."

Il a également assuré que cet établissement hospitalier a été équipé du matériel nécessaire dont des radios IRM et scanner et sera encadré par des staffs médicaux spécialisés.

Le ministre a inspecté, au cours de sa visite, le projet de l'Institut national de formation paramédical de 200 places en chantier à proximité du projet de l'établissement hospitalier public spécialisé des urgences médicales à ouvrir pour la prochaine rentrée.

A propos du virus Corona, le ministre a rassuré que "toutes les mesures ont été prises" au niveau des aéroports internationaux et un avion a été envoyé vers la ville chinoise de Wuhan pour rapatrier les étudiants algériens, ainsi que certains ressortissants des pays voisins dont la Tunisie et la Mauritanie en plus de l'équipement d'un pavillon à l'hôpital El Kettar d'Alger pour accueillir d'éventuels cas.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.