Burkina Faso: Augmentation des tarifs de la société Orange - «Inacceptable», selon le Premier ministre (Communiqué de presse)

3 Février 2020

Dans un tweet diffusé aujourd'hui, le Premier ministre juge la décision de la société Orange inacceptable et contre-productive. L'adoption de la loi de finance ne saurait être selon lui, un argument suffisant pour décider d'une augmentation des tarifs de façon unilatérale.

En effet, les responsables de cette société avaient adressé une correspondance à Son Excellence Monsieur le Premier ministre dans laquelle, ils ont exprimé leur inquiétude par rapport à l'augmentation de la taxe spécifique et demander au gouvernement d'examiner la question de la pression fiscale sur les opérateurs du secteur.

Il est inacceptable que, sans attendre la réaction du Chef du Gouvernement, les responsables de Orange décident de mettre en application la décision.

En l'absence d'une étude qui va prouver que la pression fiscale sur le secteur des télécommunications est insupportable, le Gouvernement n'acceptera aucune augmentation liée à l'adoption de cette loi de finance.

En claire, les prix pratiqués devront êtres maintenus jusqu'à ce que d'autres arguments plus plausibles indiquent le contraire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.