Algérie: Fédération algérienne de tennis - Dahmani désigné au poste de président par intérim

Alger — Mohamed Dahmani, 1er vice-président de la Fédération algérienne de tennis (FAT), a été désigné par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) au poste de président par intérim de l'instance fédérale en remplacement de Boualem Hadj-Ali, nommé par l'ancien ministre, a-t-on appris dimanche de l'intéressé.

"Je remercie le ministre Sid Ali Khaldi qui a étudié le recours du Bureau fédéral déposé auprès de son département après la décision de nomination de Hadj-Ali par l'ancien ministre Bernaoui.

Hadj-Ali était illégitime car il est membre et non pas 1er vice-président, poste qu'il a occupé jusqu'au 3 octobre 2019 quand je l'ai remplacé lors d'une réunion du Bureau fédéral, tout est confisqué dans le procès-verbal", a déclaré Dahmani à l'APS.

Les concernés ne reconnaissaient pas la nomination de Boualem Hadj-Ali par l'ancien ministre Raouf Salim Bernaoui qui avait suspendu "temporairement" le président Mohamed Bessaâd pour "mauvaise gestion".

"Quand Bessaâd a été suspendu temporairement, le Bureau fédéral a tenu une réunion extraordinaire le 26 décembre dernier lors de laquelle j'étais désigné selon l'article N.17 de nos statuts, mais par la suite nous apprenons la nomination de Hadj-Ali, annulant de fait notre décision prise dans le cadre des prérogatives du Bureau", a expliqué la même source.

Avant de conclure : "Hadj-Ali doit savoir qu'il demeure notre collègue et nous n'avons rien contre lui, mais la décision de sa nomination nous a surpris, ce qui nous a poussés à faire un recours".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.