Algérie: Systèmes d'information - Un Décret portant mise en place d'un dispositif national de sécurité

Alger — Le décret présidentiel portant mise en place d'un dispositif national de la sécurité des Systèmes d'information a été publié récemment dans le Journal officiel (JO), et prévoit notamment l'élaboration d'une stratégie nationale en la matière, incluant des investigations numériques en cas d'attaques cybernétiques ciblant les institutions nationales.

Le décret n° 20-05 du 20 janvier 2020 dispose notamment que le dispositif en question "est l'instrument en matière de sécurité des systèmes d'information et constitue le cadre organisationnel pour l'élaboration de la stratégie nationale et la coordination de sa mise en œuvre".

Présidé par le ministre de la Défense nationale ou son représentant, ledit conseil est composé de représentants de la Présidence de la République, du Premier ministre, des ministres des Affaires étrangères, de l'Intérieur, de la Justice, des Finances, de l'Energie, des Télécommunications et de l'Enseignement supérieur.Il a notamment pour missions de "statuer" sur les éléments de la stratégie nationale de la sécurité des Systèmes d'information, d'"examiner et d'approuver" le plan d'action et le rapport d'activités de l'agence, d'"examiner et d'approuver" les rapports relatifs à la mise en œuvre de ladite stratégie ainsi que d'"approuver" les accords de coopération et de reconnaissance mutuelle avec les organismes étrangers dans le domaine de la sécurité informatique.

Le conseil est, en outre, chargé d'"approuver" la politique de certification électronique de l'autorité nationale de certification électronique ainsi que la classification des systèmes d'information, de même que de "donner un avis conforme" sur tout projet de texte législatif ou réglementaire en relation avec la sécurité des Systèmes d'information.Le décret prévoit, entre autres, que ladite Agence "suive les opérations d'audit" de la sécurité des Systèmes d'information, de "conseiller et d'assister" les administrations, les institutions et les organismes publics et privés pour la mise en place de la stratégie ad hoc, ainsi que "l'accompagnement" de ces dernières, de concert avec les structures compétentes en la matière, dans le traitement des incidents liés à la sécurité des Systèmes d'information.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.