Congo-Kinshasa: Hausse de prix du ciment gris à Kinshasa

Le prix d'un sac du ciment gris de 50 kg passe de 14 000 à 14 300 FC et celui de 42,5 kg se vend désormais à 15 000 FC au lieu de 14 700 FC.

Il s'observe, depuis le week-end dernier à Kinshasa, une hausse de prix du ciment gris. Un sac de ciment gris de 50 (cinquante) kg de 32 (trente-deux) teneurs pour les constructions simples et de 42,5 (quarante-deux, cinq) pour les bétonnages, est passé de 14 000 à 14 300 FC pour le premier et de 14 700 à 15 000 FC pour le second, a rapporté hier lundi une dépêche de l'ACP.

Selon une distributrice de ce produit, qui a requis l'anonymat, cette hausse de prix est observée chez les détaillants où le prix varie entre 16 000 FC et 18 000 FC, ajoutant que cette augmentation est consécutive au taux d'échange sur le marché. À l'usine de production du ciment, ce taux est fixé à 1.720 FC, le dollar américain.

Elle a laissé entendre que cette hausse est due également à la rareté de ce produit sur le marché. Cela d'autant plus que la quantité des produits mis sur le marché n'arrive pas à satisfaire la demande qui est actuellement de plus en plus accrue, a confié la distributrice à l'ACP, au cours d'une ronde dans les différents lieux de vente du ciment gris.

Plusieurs dépôts de la capitale congolaise ont procédé à l'augmentation du prix de ciment gris. Un changement de prix du ciment local et importé qui ne se justifie vraiment pas. Chez les revendeurs, ils disent constater ce nouveau prix par les vendeurs des camions remorques qui convoient ces ciments.

En effet, les prix de ce produit grippent depuis plusieurs semaines. Mais le week-end dernier, ils ont franchi la barre de 15000 francs pour un sac de 50 kg. Une augmentation qui perturbe les acheteurs.

Pour rappel, au mois d'avril 2019, un sac de ciment gris avait connu une légère baisse, soit de 16.500 à 13.500 FC. Avant de reprendre l'ascenseur le week-end dernier.

Les revendeurs du ciment gris ont revu à la hausse le prix de ce produit, alors que le gouvernement vient de mettre sur pied un comité de suivi pour juguler la flambée des prix sur le marché. Au fait, l'Exécutif central a pris cette décision pour faire face à la hausse généralisée des prix des produits de grande consommation qui s'observe depuis peu en République démocratique du Congo. Il veut ainsi tirer les prix de produits de consommation courante vers le bas. Supervisé par le ministère de l'Economie nationale, ce comité a pour objectif de permettre le suivi hebdomadaire des prix des denrées de grande consommation.

« Nous avons établi une structure importante au sien du ministère. En l'occurrence le Comité de suivi de prix des produits de consommation de masse ou de produits de première nécessité. Nous avons élargi ce Comité en invitant les associations de consommateurs pour que nous puissions discuter et faire le contrepoids avec les opérateurs économiques. Et éventuellement, anticiper sur des perspectives de hausse de prix dans les jours à venir... », avait annoncé la ministre de l'Economie, Acacia Bandubola, au cours d'une récente sortie médiatique.

Elle avait aussi annoncé plusieurs autres mesures pour tenter de contenir la hausse des prix des biens de première nécessité.

Parmi les causes évoquées par la ministre de l'Economie nationale, l'on note, entre autres, les causes monétaires liées à la variation du taux de change, mais aussi des causes conjoncturelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.