Seychelles Fair Trading Commission - Le nombre de plaintes a chuté de 42% en 2019

Le nombre de plaintes a baissé de 42% en 2019 par rapport à l'année précédente, mais celles contre les services de construction représentaient toujours la catégorie de plaintes la plus élevée reçue par la Seychelles Fair Trading Commission, a déclaré un haut responsable.

Le directeur général de la Commission, Francis Lebon, a récemment déclaré à la SNA que les plaintes concernaient "plus particulièrement les services fournis par les dessinateurs".

M. Lebon a déclaré que le nombre de cas était tombé à 150 l'année dernière, contre 214 en 2018, soit une baisse de 42%.

Sur les 150 plaintes déposées l'année dernière, 89 étaient liées aux services à la consommation et 61 aux biens de consommation.

"Le personnel de mon département a travaillé très dur pour réduire le nombre de cas déposés afin d'éviter qu'il ne se prolonge sur l'année suivante", a déclaré M. Lebon.

La Commission a indiqué que la valeur totale des cas déposés s'élevait à environ 7 millions de dollars (91 233 979 SCR). M. Lebon a déclaré que le montant est très important et donne une indication de la complexité des cas.

Une amende totale de 36'439 $ (497'000 SCR) a été infligée en 2019 par le Conseil des commissaires aux entreprises ou aux particuliers qui ont enfreint la loi sur la protection des consommateurs des Seychelles. Certains cas remontent à 2017 et 2018.

M. Lebon a déclaré que la diminution peut également être attribuée au programme de sensibilisation et d'éducation de la commission.

"Lorsque les consommateurs sont plus conscients de leurs droits et de leurs responsabilités, ils peuvent prendre des décisions à leur propre niveau auprès du fournisseur de biens ou de services", a-t-il déclaré.

Au total, 141 affaires ont été classées, dont des affaires qui ont été réglés ou qui n'ont pas nécessité d'enquête, car elles ne relevaient pas de la compétence de la Commission.

La Fair Trading Commission est chargée d'évaluer et d'enquêter sur les plaintes déposées par les consommateurs concernant la fourniture de services. Une enquête est menée pour déterminer s'il y a eu ou non violation de la loi de 2010 sur la protection des consommateurs.

La Commission dispose également d'un bureau sur la deuxième île la plus peuplée, Praslin, qui a enregistré 10 cas l'année dernière.

"Nous avons augmenté nos inspections de routine de 47 en 2018 à 72 en 2019, dans le but de sensibiliser davantage et de signaler tout cas de non-conformité", a déclaré M. Lebon.

Concernant la concurrence loyale sur le marché et entre les entreprises, Lebon a déclaré que la Commission faisait de son mieux pour prévenir les pratiques déloyales.

"Les entreprises et les particuliers devraient toujours penser au commerce équitable lorsqu'ils vendent un service ou un produit à quelqu'un, tandis que les consommateurs devraient toujours rechercher des biens et des services d'un bon rapport qualité-prix", a-t-il conseillé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.