Madagascar: Ifm - Du rock electro-grunge avec No Mady

No Mady, entame sa première scène de la saison

2020 s'annonce chargée pour No Mady. Entre la sortie d'album et une tournée européenne, et bien sûr, quelques dates sur la scène malgache, la petite bande retrouvera les amateurs d'électro-rock à l'Ifm Analakely.

Avant de se plonger dans le tourbillon de création artistique et une éventuelle tournée européenne au mois de septembre, No Mady tient à donner sa part au public malgache. Vendredi, Stéphanie Razakaratrimo et Miora Rabarisoa se retrouveront sur les planches de l'Ifm Analakely le temps d'un vendredi joli.

Après de belles résonances sur les scènes des 39e Transmusicales de Rennes ou de la Maroquinerie à Paris, et des collaborations avec des producteurs comme Laurent Paingault du groupe Rocky, les Tambour Battant ou encore Louise Roam un dj belge, le groupe se resserre sur son noyau dur que sont Stéphanie Razakaratrimo à la guitare et au micro, avec son complice Miora Rabarisoa à la batterie.

Nourris d'influences musicales différentes mais complémentaires, les membres du groupe ont su harmoniser et exprimer autrement la musique rock locale. Les sons puissants et la large place accordée à la voix séduiront les passionnés de musiques actuelles et les adeptes du rock électro-grunge. Les textes engagés parlent des excès de l'humanité, des Malgaches et des problèmes écologiques et sociétaux que rencontrent la Grande Île.

Stéphanie Razakaratrimo, lead vocal de no Mady

Ce concert sera le premier de la Saison du groupe dans la capitale avant une grande tournée sur les scènes européennes. No Mady jouera des morceaux issus de son répertoire connu, et de nouvelles compositions plus électro-rock. Ainsi, mélange détonnant, des morceaux aux riffs bien rock se mêleront à des chansons plus douces ou, à des basses plus fortement électro... Une projection de vidéo mapping sublimera ce concert pendant lesquels d'autres artistes, dont des danseurs et des amis musiciens seront invités.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.