Sénégal: Saint-Louis - Atelier dialogue pays avec les associations de diabétiques

4 Février 2020

L'ONG Plan International Sénégal a initié hier, lundi 3 février, un atelier de sensibilisation et de concertation avec les associations de diabétiques dans le but d'améliorer les connaissances de ces prestataires sur la tuberculose et de prendre en compte leurs préoccupations dans les différentes interventions de lutte cette la maladie.

Cela entre dans le cadre du processus d'élaboration de la note conceptuelle de la future subvention du NFM-3 pour une durée de 3 ans (2021-2023).

L'atelier est organisé en collaboration avec la Direction Générale de la Santé, le Programme National de lutte contre la Tuberculose, l'Instance de Coordination Nationale, entre autres.

L'objectif général visé à travers cet atelier Dialogue-Pays, c'est de renforcer la participation des associations de diabétiques en vue d'une meilleure implication et d'une prise en compte de leurs préoccupations dans les notes conceptuelles du nouveau modèle de financement du Fonds mondial.

Il s'agira spécifiquement d'améliorer les connaissances des diabétiques sur les enjeux et défis du projet TB/SSRP; d'identifier les gaps et les besoins au niveau de la lutte contre la tuberculose chez les diabétiques; d'impliquer les associations de diabétiques dans le processus d'élaboration de la note conceptuelle du NFM3; de s'engager pour une participation effective dans la lutte contre la tuberculose chez les diabétiques au Sénégal.

"Nous voulons un dialogue constructif et inclusif avec tous les groupes clés, sans oublier personne, pour prendre leurs préoccupations et leurs vécus.

Ce qui nous permettra, au moment d'élaborer la demande de financements pour 2021-2023, d'être sûr d'avoir pris en compte toutes les composantes de la nation qui sont intéressées par la lutte contre la tuberculose", a soutenu Mandiaye Ndiaye, Conseiller technique au Programme National de lutte contre la Tuberculose. Il a aussi précisé que cet atelier est essentiellement consacré à la lutte contre la tuberculose et le diabète.

Tout est parti du constat fait par les acteurs par rapport à la co-morbidité tuberculose/diabète qui est venue s'ajouter à celle entre la tuberculose et le VIH Sida.

" Les études récentes nous ont montré que le diabète est là aussi bien que le VIH et que les populations diabétiques sont de très loin plus vulnérables à la tuberculose. Donc, ce sont des populations qui attrapent plus facilement la tuberculose, laquelle les affaiblit très vite", a-t-il ajouté.

Également, le volet communautaire représente une grande proportion dans la lutte contre la tuberculose dans la mesure où, pour tout le Sénégal, il existe 462 organismes communautaires de base (Ocb) qui s'occupent de faire un maillage national dans la lutte contre la tuberculose", a dit le Docteur Alpha Oumar Diallo, Coordonnateur des projets du Fonds mondial à l'ONG Plan International Sénégal. Cet atelier fait partie ainsi d'une série de rencontres ayant démarré le 29 janvier dernier et qui prennent fin ce mardi 4 février.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.