Sénégal: Le projet City-Lab lancé à Dakar pour réfléchir sur la "ville durable"

Dakar, 4 fèv (APS) - Le projet City-Lab, une initiative de la présidence française mise en œuvre en partenariat avec la start-up Makesense-Afrique, a été officiellement lancé mardi à Dakar, avec l'ambition de proposer un cadre de réflexion "sur la construction des villes de demain".

Le projet City-Lab est piloté dans le cadre du conseil présidentiel pour l'Afrique (CPA), une organisation étatique française fondée par le président Emmanuel Macron en août 2017.

Elle réunit des personnalités issues de la société civile, membres ou non de la diaspora africaine, dont la mission consiste à apporter au président français un éclairage original sur les enjeux de la relation entre la France et les pays du continent africain.

Il a été lancé à Dakar en présence de l'ambassadeur de France au Sénégal Philippe Lalliot, après Abidjan, en marge de la visite que le président français Emmanuel Macron avait effectuée en Côte d'Ivoire fin décembre dernier, a-t-on appris des organisateurs de la cérémonie de lancement.

La première étape de cette initiative vise à "réfléchir sur la construction des villes de demain", en vue de "construire de manière collaborative des solutions concrètes aux défis de la ville de demain", selon l'ambassadeur de France au Sénégal.

Philippe Lalliot a également souligné que les projets les plus aboutis seront présentés lors du sommet Afrique-France prévu à Bordeaux, du 4 au 6 juin prochains.

Selon le diplomate français, "cette rencontre qui devrait rassembler plus de 15 000 participants sera consacrée aux villes et territoires durables, autour d'échanges d'expériences françaises et africaines en matière de construction".

Philipe Lalliot a assuré de la disponibilité de l'ambassade de France au Sénégal à accompagner des start-up africaines, dont la contribution technologique devrait permettre d'atténuer l'impact des changements climatiques dans les villes de demain.

A l'en croire, 2020 constitue "une année vraiment africaine" dans la politique extérieure de la France.

Le responsable innovation de Makesense-Afrique, Mamba Souaré, intervenant lors de la cérémonie de lancement, a expliqué que "City-Lab est un programme panafricain qui vise à faciliter l'émergence de projets collaboratifs, associant les entreprises françaises et les écosystèmes africains", à travers les entreprises, les start-up, la société civile et les collectivités territoriales.

Selon lui, "la durabilité des villes africaines dépendra de la capacité des différentes parties prenantes à créer des solutions intégrées, innovantes, collaboratives (... )". Il assure qu'aucun acteur, "seul, ne pourra répondre efficacement à ces enjeux."

Pour Diane Binder, membre du Conseil présidentiel pour l'Afrique (CPA), City-Lab "incarne le sens de l'action du président Macron en Afrique", consistant à créer des alliances locales d'engagement et de partenariat qui associent les entreprises françaises aux acteurs locaux, "afin de définir et de construire ensemble une réponse adaptée aux besoins des citoyens."

Dans cette perspective, ajoute Mme Binder, "le programme City-Lab va permettre de développer ensemble des projets structurants qui permettront de faire des villes africaines, des villes humaines, écologiques et porteuses d'espoir."

Le Conseil présidentiel pour l'Afrique a été mis en place par le président Emmanuel Macron, en vue d'adapter, selon Diane Blinder, "un nouvel éclairage sur la relation entre l'Afrique et la France."

Les membres de cette instance, forts de la diversité de leur parcours, "développent un lien permanent avec la société civile et les diasporas africaines", en faisant des propositions "d'actions concrètes répondant aux attentes du terrain et aux priorités de la stratégie présidentielle."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.