Afrique Centrale: Les Grands Lacs saluent une solution au différend entre le Rwanda et l'Ouganda

Nairobi — Le Comité d'appui technique de la région des Grands Lacs, à Nairobi, a salué les efforts du Président angolais, João Lourenço, pour la "solution africaine" du différend entre le Rwanda et l'Ouganda.

Ces félicitations ont été faites lundi lors de la réunion du Comité d'appui technique au mécanisme régional de supervision de l'accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs, qui a lieu du 03 au 04 février dans la capitale kenyane.

Lors de la réunion à laquelle a assisté l'ambassadeur d'Angola dans ce pays, Sianga Abílio, le Comité a encouragé l'Angola à s'efforcer de stabiliser la paix et la sécurité dans la région.

Dans son allocution, l'ambassadeur Sianga Abílio a parlé de la situation qui prévaut dans la région, réitérant l'importance du leadership de João Lourenço, lorsqu'il «rejoint ses frères à la même table à la recherche de solutions pour que la région des Grands Lacs trouve la paix et la sécurité ».

L'ambassadeur a évoqué le sommet quadripartite qui s'est tenu à Luanda, le 2 février de cette année, avec la participation des présidents, Yoweri Museveni, Paul Kagame et Felix Tshisekedi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.