Mali: Résultat Obligations du Trésor du pays - 27,5 milliards dans les coffres du trésor malien

L'émission d'obligations assimilables du trésor par adjudication de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Mali, portant sur un montant de 25 milliards et sur une durée de trois ans a enregistré un taux de couverture du montant mis en adjudication de 167,59 %, a annoncé l'agence régionale ouest africaine de planification de la dette UMOA Titres dans un communiqué.

Le montant global des soumissions s'élève à 41 896,350 millions de FCFA pour un nombre total de 33 soumissions et réalisées par 20 participants. En définitive, l'Etat du Mali a retenu la somme de 27500 millions de FCFA.

Le prix marginal et le prix moyen pondéré s'élèvent respectivement à 10 000 FCFA et 10002, 94 FCFA. Le taux d'absorption est de 65,64%.

Le remboursement du capital interviendra le premier jour ouvré suivant la date d'échéance. Le paiement des intérêts se fera annuellement sur la base du taux d'intérêt fixé à 6,10% et ce, dès la fin de la première année.

Pour rappel, la présente émission d'Obligations Assimilables du Trésor dans tous les pays membres de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) vise à mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'Etat du Mali

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.