Sénégal: Extraction minière en novembre 2019 - La production de phosphate progresse de 4,3%

L'activité d'extraction minière, au mois de novembre 2019, est marquée par une hausse de la production de phosphate (+4,3%) et une baisse de celle du sel marin iode (-12,3%) comparativement au mois précédent selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd).

L'Ansd ajoute qu'au cours de ce mois, il n'a pas été enregistré une production d'attapulgite, ni de phosphate de chaux. Cependant, elle relève que la production de phosphate au mois de novembre 2019 est évaluée à 170,0 mille tonnes contre 163,0 au mois précédent soit une hausse de 4,3%.

Par rapport à la production de novembre 2018 (151,0 mille tonnes) il est noté une progression de 12,6%. Toute de même, le cumule de la production sur 11 mois estimé à 1 615,0 million tonnes en 2019 contre 1 644,0 tonnes en 2018 fait ressortir une baisse de 1,8%.

Quant au sel marin iode, la structure chargée de la statistique et de la démographie note que la production a atteint 20,8 mille tonnes en novembre 2019 contre 23,7 mille tonnes le mois précédent. Ce qui traduit, d'après l'Ansd, une baisse de 12,3%.

En novembre 2018, la production de sel marin iode a atteint 24,1 mille tonnes. Comparée à celle de novembre 2019, on note un repli de 13,6% selon les données de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie. Sur 11 mois, la production de sel marin iode est évaluée à 260,7 mille tonnes en 2019 contre 225,4 mille tonnes un an plus tôt soit une hausse de 15,6%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.