Ile Maurice: Un projet de loi pour protéger les zones humides en préparation

communiqué de presse

 Un projet de loi qui vise à protéger et préserver les zones humides ainsi que d'autres secteurs écologiques sensibles à Maurice est actuellement en préparation.

L'annonce a été faite par l'Attorney General, ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M Maneesh Gobin, au cours des activités organisées hier au parc national de Bras D'Eau dans le cadre de la Journée international des zones humides.

Le gouvernement, en collaboration avec le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), s'attèle actuellement à l'élaboration d'un projet de loi sous le projet Intégration de la biodiversité dans la gestion des zones côtières de la République de Maurice. Une première ébauche a déjà été rédigée.

Le ministre Gobin a rappelé que Maurice a ratifié en 2001 la Convention sur les zones humides, aussi appelée Convention de Ramsar, qui est le traité intergouvernemental qui sert de cadre à la conservation et à l'utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Notre pays a actuellement trois sites inscrits sur la Liste des zones humides d'importance internationale, également appelée «Liste de Ramsar». Ces sites sont le Sanctuaire d'oiseaux de l'estuaire de Terre Rouge, les zone humides de Pointe-d'Esny et le parc marin de Blue Bay.

Toutefois, le paysage mauricien compte aussi des douzaines de zones humides et écologiquement sensibles. Dans cette optique, M. Gobin a souligné la nécessité de mettre en place les cadres légal et administratif adéquats dans le but d'identifier et de mieux protéger ces divers écosystèmes. Il a notamment parlé du National Ramsar Committee qui, sous l'égide de son ministère, veille à la mise en œuvre des dispositions contenues dans la Convention de Ramsar.

Journée mondiale des zones humides

La Journée mondiale des zones humides est célébrée chaque année le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne.

A Maurice, plusieurs activités ont été organisées par le ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et le National Parks and Conservation Service notamment la mise en terre de plantes endémiques par les étudiants du Simadry Virasawmy SSS de Rivière du Rempart et du Mahatma Gandhi Secondary School de Flacq.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.