Madagascar: Des marchands installés temporairement à Anosy

En attendant leur intégration dans les marchés prévus, les marchands jonchant le trottoir d'Ampefiloha du côté du Lycée moderne Ampefiloha et ses alentours, ainsi que les marchands de fruits devant le jardin d'Anosy, sont regroupés en face du jardin d'Anosy pour une durée indéterminée.

L'assainissement continue. Après Tsaralalana, Analakely, hier était le tour des marchands à Anosy . « Tous les marchands dans les lieux cités vont être transférés à partir de ce jour (ndlr : hier). Cette décision faisant suite à toutes les opérations d'assainissement des marchands dans la capitale », indique Rija Randrianarisoa, directeur des marchés au niveau de la CUA. « Cinq à six listes des marchands ont été dressées pour gérer l'organisation des places provisoires des marchands ans des endroits concernés », poursuit-il.

Durant la matinée, quelques marchands se sont emportés face à la distribution. « Nous n'avons que un mètre pour l'emplacement, alors que d'autres nouveaux marchands vont s'installer avec nous. On a peur de perdre notre place », témoigne Patrick, un marchand de chaussures. Selon le responsable au niveau de la CUA, ces marchands seront réinstallés dans le parking en face du Sénat à Anosikely.

En outre, les marchands sont recensés pour leur prochaine réinstallation dans les infrastructures définitives. « Le recensement est achevé pour tous les marchands. Des enquêtes ont été effectuées. Les enquêtes se focalisent surtout sur la situation du marchand, sa localité et le type d'article vendu», explique le directeur des marchés. En effet, par rapport à cette enquête, les marchands seront organisés par rapport au type d'activité qu'ils mènent. D'un autre côté, pour solutionner le problème des marchands ambulants, un projet de construction de nouveaux marchés est en cours dans quelques points de la capitale. C'est le cas à Analamahitsy, Petite vitesse, et Isotry. « Le projet accueillera les différents marchands recensés. L'infrastructure s'étalera sur une vaste superficie », conclut le responsable.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.