Seychelles: Deux nouveaux patrouilleurs donnés par le Sri Lanka arrivent aux Seychelles grâce à l'Inde

Deux nouveaux navires de patrouille offerts par le gouvernement sri-lankais en février dernier pour renforcer la surveillance maritime aux Seychelles sont arrivés mardi à bord d'un navire de la marine indienne.

Les deux patrouilleurs côtiers ont été officiellement remis au vice-président des Seychelles, Vincent Meriton, lors de sa visite de deux jours au Sri Lanka en février de l'année dernière.Lors d'une cérémonie de réception mardi, le haut-commissaire indien, Dalbir Singh Suhag, a déclaré que les navires n'avaient pas pu être livrés plus tôt en raison de la complexité du transport et, dans une certaine mesure, du manque de ressources du côté sri-lankais.Les dons des deux bateaux font suite à une demande du président des Seychelles, Danny Faure, lors d'une discussion bilatérale tenue avec son homologue sri-lankais, le président Maithripala Sirisena, lors d'une visite d'État aux Seychelles en octobre 2018.

Lors de la cérémonie de remise au Sri Lanka l'année dernière, M. Meriton a été cité par le journal seychelloise Nation disant que "le don de ces bateaux Rave Riders aux garde-côtes des Seychelles démontre une fois de plus la volonté de la République socialiste démocratique de Sri Lanka de tenir bon avec les Seychelles dans nos efforts pour sauvegarder nos eaux territoriales."

Cette opinion a été reprise par le lieutenant-colonel Jean Attala, commandant adjoint des Seychelles Coast Guard.M. Attala a déclaré mercredi à la SNA que "l'ajout de ce nouvel engin à notre flotte renforcera notre capacité à entreprendre la surveillance et la sauvegarde de nos zones maritimes et renforcera notre capacité à faire face à divers crimes maritimes dans notre région".

L'archipel des Seychelles se compose de 115 îles largement réparties sur une zone économique exclusive de 1,3 kilomètre carré dans l'océan Indien occidental. Il est donc difficile pour les autorités locales chargées de l'application des lois de repérer les activités illégales.Le Sri Lanka aide déjà les Seychelles dans la formation maritime par le biais d'un accord signé avec le Collège international nautique et d'ingénierie de Colombo (CINEC) en août 2013.

L'année dernière, le Conseil des ministres a approuvé une proposition de protocole d'accord entre la Seychelles Maritime Safety Administration et le CINEC qui reconnaîtra et approuvera les programmes de formation des cadets en navigation et en génie et les programmes auxiliaires associés proposés par le collège.Les liens diplomatiques entre les deux pays ont été établis en octobre 1988.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.