Sénégal: Etude - 58% des acteurs insatisfaits du niveau d'évolution du PAQUET (consultant)

Dakar — Cinquante-huit pour cent des acteurs du système éducatif interrogés à travers le territoire national, dans le cadre d'une étude, disent ne pas être satisfaits du niveau d'évolution du Programme d'amélioration de la qualité, de l'équité et de la transparence (PAQUET).

"De nouvelles orientations, des outils sont mis en œuvre mais les effets ne se font pas toujours sentir, de même que l'installation de la culture de redevabilité et l'obligation de résultats", a expliqué le consultant qui a mené l'étude, Moussa Mbaye.

L'étude, réalisée sur la base d'une enquête, montre que les instruments sont là, les pratiques commencent à changer, mais qu'il n'y a pas encore une consolidation des résultats, car les acteurs ne parviennent pas à jouer leur rôle, a-t-il dit.

Il s'exprimait jeudi en marge d'une rencontre de restitution de l'étude lors du Forum politique de haut niveau sur le Groupe national des partenaires de l'éducation et de la formation.

L'étude consistait à voir si la politique sectorielle de l'éducation prenait le bon sens en termes de pilotage du système et "là où le PAQUET compte amener les sénégalais en 2030", a expliqué le consultant.

Le but était de voir auprès des acteurs, les résultats du PAQUET et également si les stratégies mises en œuvre sont source de transformations et de changements qualitatifs.

Les sentiments d'insatisfaction et les faiblesses soulevés dans le cadre de l'étude portent surtout sur des points importants du PAQUET, comme la transparence dans la gestion des ressources et la qualité des enseignements-apprentissages, selon le consultant.

Il estime que "des ajustements doivent être faits avec la volonté de faire connaître largement à la société la politique nationale, si on veut une territorialisation des politiques publiques, le soutien et la mobilisation de toute la communauté nationale vers une même école de la réussite".

Il a rappelé que le PAQUET, dans sa version actuelle mise en œuvre en 2018, donne une satisfaction de 42% et désigne des efforts faits dans le dialogue et la gouvernance des acteurs.

"C'est un taux assez important qui donne de l'espoir pour l'atteinte des objectifs d'ici 2030", a-t-il souligné.

Concernant les stratégies, les acteurs constatent des transformations du fait qu'aujourd'hui, les acteurs du niveau central changent leur rôle et n'administrent plus directement pour ainsi laisser de l'espace aux acteurs à la base et permettre au communautés et aux élus locaux d'être plus responsables dans la gestion.

L'étude s'est intéressée également au rôle du Groupe national des partenaires de l'éducation et de la formation (GNPF), pour avoir une vision holistique de tout le système éducatif.

Malgré sa pertinence et sa composition plurielle, diverse, représentative et bien appréciée, le GNPF est peu connu des acteurs du système éducatif dans sa finalité et son fonctionnement, déplore Moussa Mbaye.

"Il faut que ses délégués aient une participation de qualité en dégageant des positions pertinentes partagées avec la base", a-t-il suggéré.

La présidente du conseil d'administration de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l'éducation publique (COSYDEP), Hélène Rama Niang, souligne que son organisation a décidé, avec ses antennes régionales présentes dans les 14 régions, de mener cette étude diagnostic sur la gouvernance du secteur de l'éducation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.