Burkina Faso: Cas suspect de coronavirus à Ouaga - «Le ministère de la Santé est en alerte, si un cas venait à être déclaré, il communiquera» (Dandjinou)

6 Février 2020

Dans la journée de ce jeudi 6 février 2020, la nouvelle a circulé sur les réseaux sociaux. Des personnes susceptibles d'être atteintes par le nouveau coronavirus auraient été internées à Ouagadougou.

«Le ministère de la Santé veille et est en alerte, donc si un cas venait à être déclaré, il communiquera et donnera toutes les informations nécessaires», a répondu le ministre de la Communication, appelant les hommes de médias à ne pas tomber dans le sensationnel et à éviter de créer la panique au sein de la population

Concernant la situation des étudiants burkinabè de Wuhan, épicentre du coronavirus, le porte-parole du gouvernement, a indiqué que toutes les dispositions sont prises afin de les prendre en charge, de façon efficace.

Le conseil des ministres du mercredi 5 février a été même demandé au ministre des Affaires étrangère de prendre toutes les dispositions afin que l'approvisionnement et l'accompagnement des étudiants soient mis en œuvre, de façon effective, pour que la période de quarantaine qui est observée dans toute la ville de Wuhan ne porte pas préjudice aux concitoyens Burkinabè qui y vivent, foi de Rémi Dadjinou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.