Algérie: Lutte/Championnats d'Afrique-2020 - Les hôtes de l'Algérie satisfaits de l'organisation

Alger — Les participants aux Championnats d'Afrique de lutte (toutes catégories), qui se disputent à Alger, se sont félicités de la "bonne organisation" de ce rendez-vous continental qui réunit près de 400 athlètes de 24 pays.

Interrogés par l'APS en marge des tours éliminatoires des juniors qui ont fait leur entrée en lice jeudi à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf, certains ont même estimé que ce tournoi est "l'un des meilleurs" --sur le plan organisationnel-- auxquels ils ont pris part.

"Nous sommes très heureux de prendre part à cette échéance continentale. Sur le plan de l'organisation, franchement tout est parfait. Il s'agit de ma deuxième visite en Algérie après celle de 2018 lors des Jeux africains de la jeunesse et j'avoue que beaucoup de choses ont été améliorées. Les organisateurs ont mis à notre disposition tout ce que nous avions demandé", a témoigné l'entraîneur principal de Côte d'Ivoire, Kouakou Paulin.

Même son de cloche chez Omran El Ayari, chef de la délégation tunisienne, qui a relevé que la Fédération algérienne de luttes associées (FALA) "a fait d'énormes progrès sur le plan de l'organisation".

Le Directeur technique national (DTN) de la Fédération sénégalaise de lutte, Khalifa Sow, a eu la même réaction, regrettant toutefois le fait de ne pas avoir à la disposition de son équipe une salle d'entraînement sur le lieu d'hébergement.

Lire aussi: Lutte/Championnats d'Afrique / 1ère journée : les Algériens sacrés par équipes

"Je ne suis pas le genre de personnes qui parlent de l'organisation mais j'avoue que dans l'ensemble tout se passe bien. J'aurais souhaité toutefois avoir une salle d'entraînement sur notre lieu d'hébergement pour faciliter la tâche des athlètes", a-t-il dit.

De son côté, le DTN de la FALA, Idriss Haoues, a assuré que l'instance fédérale avait mobilisé tous les moyens pour la réussite de ces championnats.

Et d'enchaîner: "Je vous informe que l'Union mondiale de lutte souhaite que nous organisions une compétition mondiale vu les conditions disponibles ici en Algérie. L'UWW a constaté que l'Algérie a les capacités d'organiser un grand évènement".

La journée de jeudi, la troisième de ce tournoi continental qui se poursuivra jusqu'à dimanche, est consacrée aux épreuves de luttes gréco-romaine et féminine chez les juniors. Les éliminatoires ont eu lieu durant la matinée et les finales sont prévues à partir de 17h00, entrecoupées par la cérémonie d'ouverture à 16h30.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.