Algérie: Berraki - Le pays n'est pas en situation d'alerte ou de stress hydrique

Alger — L'Algérie n'est pas en situation d'alerte ou de stress hydrique malgré le manque de précipitations que connait le pays en cette saison hivernale, a indiqué jeudi à Alger le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki.

Interrogé lors d'un point de presse en marge d'une Journée d'études intitulée "L'eau dans la ville, les nouveaux défis du service public", le ministre a fait savoir que le manque de précipitations à cette période de l'année à travers le pays n'est pas un fait exceptionnel, ajoutant qu'un bilan devra être fait à partir des mois de mars et avril, période où la pluviométrie est la plus importante depuis plusieurs années.

Le ministre a également indiqué que le taux de remplissage des barrages à travers le pays a dépassé 63%, précisant que la majorité de l'eau destinée aux citoyens est puisée au niveau des nappes phréatiques et non à partir des barrages.

Lire aussi: Eau: une gestion intégrée et moderne pour remédier à la rareté de la ressource

De plus, le même responsable a souligné le travail de prévention de son département ministériel afin de ne pas faire face à une pénurie d'eau lors des années à venir comme ce fut le cas en 2001.

En outre, M. Berraki a évoqué le travail d'évaluation que réalise le ministère pour assurer la disponibilité en eau potable pour le mois du Ramadan ainsi qu'en prévision de la saison estivale de l'année en cours.

"Le programme de notre secteur est axé autour de la volonté de garantir un accès à l'eau à l'ensemble des citoyens", a-t-il assuré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.