Togo: Objectif, création de plus de 13.000 emplois agricoles

Qui parle de création d'emploi parle de moyens financiers pour pouvoir le créer. Et le Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur le partage des risques, (MIFA SA), en aura grâce au Khalifa Fund, qui a décidé d'appuyer le développement des PME/PMI dans les chaines de valeur agricoles avec un financement de 7,5 milliards FCFA. Finalité de ce financement au travers du projet de développement des PME/PMI dans les chaines de valeur agricoles, créer un peu plus de 13 mille emplois, pour les jeunes et les femmes.

Selon les précisions données par le premier responsable du MIFA, Aristide Agbossoumonde, ce financement, le MIFA aura donc à l'utiliser pour accompagner « 2864 micro-entreprises qui pourront bénéficier d'un financement compris entre 2,5 millions et 5 millions FCFA avec une création d'environ 8600 emplois ». Aussi, est-il projeté que « 676 petites entreprises, bénéficient d'un financement bancaire de 5 à 12,5 millions FCFA avec la création de 3500 emplois ». Et les moyennes entreprises ne seront pas en marge. « 163 moyennes entreprises auront des financements compris entre 12,5 millions FCFA et 25 millions, pour générer 1226 emplois », renseigne le MIFA.

Tout ceci est le fruit d'un mémorandum, signé en début de semaine dans la localité de Tchamba (environ 375 km de Lomé), le PDG du bailleur de fonds Khalifa Fund entre Hussain Jasim Al-Nowais, et le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, en présence du président Faure Gnassingbé.

Outre le mémorandum avec Khalifa Fund, il est à noter qu'un accord a été également signé avec African Lease Togo. Ce deuxième document signé devra aider à financer des entreprises de prestation de service de mécanisation et porte sur la somme de 2,3 milliards FCFA. Cette somme servira à financer la fourniture d'une centaine de tracteurs modernes aux entrepreneurs agricoles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.