Ile Maurice: Relations industrielles - Les syndicats attendent une réponse d'Air Mauritius avant le 18 février

Jack Bizlall, un des représentants syndicaux des employés d'Air Mauritius, s'est entretenu avec la direction de la compagnie d'aviation nationale lors d'une réunion qui hier après-midi, jeudi 6 février. Il lui a soumis quatre projets d'accord, dont l'un d'eux concernant les employés d'Airmate.

«Il y a à Air Mauritius différents problèmes qui affectent les relations entre la direction et les employés. J'ai les ai abordés, dans le but de rétablir la confiance des employés. Parmi les propositions, nous avons demandé que la compagnie nationale d'aviation absorbe le maximum d'employés possibles sous son establishment», explique le syndicaliste.

Jack Bizlall précise que le recrutement chez Air Mauritius pourrait se faire à partir d'Airmate pour l'équipage et le personnel au sol. «On peut dire que ce dossier est conclu mais il reste maintenant à l'appliquer.» L'on pourrait donc s'attendre à un changement position dans la situation des 54 personnes informées de la fin de leur contrat, à en croire le syndicaliste. Si la compagnie ratifie l'accord...

Il nous revient que le conseil d'administration d'Air Mauritius compte se rencontrer la semaine prochaine pour étudier ces propositions. «Nous nous attendons à une réponse avant le 18 février prochain car c'est la date à laquelle nous sommes attendus devant la Commission Conciliation et Médiation», rajoute le syndicaliste.

Les trois autres propositions concernent les pensions et les nominations au sein de la compagnie, entre autres. Sollicitée, la direction d'Air Mauritius nous a fait comprendre qu'elle ne ferait aucun commentaire à ce stade.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.