Ile Maurice: Journée mondiale contre le cancer 2020 - Les mauriciens encouragés à opter pour le dépistage

communiqué de presse

GIS- 07 février, 2020 : Les Mauriciens doivent opter pour le dépistage du cancer car la détection précoce de ce dernier augmente considérablement les chances de succès de son traitement et réduit les risques de décès prématuré.

Le ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal, a fait cette déclaration, le mercredi 05 février 2020, à la Médi clinique de l'Escalier lors du lancement des activités dans le cadre de la Journée mondiale contre le cancer 2020, en présence du représentant de l'Organisation mondiale de la santé à Maurice, le Dr Laurent Musango, et d'autres personnalités.

Plusieurs activités ont été proposées au public notamment, le dépistage du cancer du sein et du col de l'utérus, une démonstration de yoga, une exposition de cuisine et des visites médicales. L'objectif était de sensibiliser au cancer, aux facteurs de risque et aux mesures préventives de lutte contre cette maladie mortelle. Cette année marque le milieu de la campagne de trois ans (2019-2021) « Je suis et je vais », appelant à un engagement personnel et à des mesures pour lutter contre le cancer.

Une exposition sur un mode de vie sain et une alimentation équilibrée, ainsi que des campagnes de sensibilisation sur le thème « Je suis et je vais » à la télévision et au niveau des centres de santé communautaire, des centres pour des femmes, des centres de protection sociale et des écoles, ont aussi été programmées.

Outre les activités qui ont été proposées ce jour-là, le ministre de la Santé et du Bien-être a rendu public le rapport annuel 2018 du Registre national du cancer de la République de Maurice. Selon le rapport, une diminution des nouveaux cas de cancer, dont 1,4% chez les hommes et 4,5% chez les femmes, a été notée, par rapport aux chiffres de 2017. Les statistiques démontrent que le cancer le plus répandu à Maurice chez les femmes est celui du sein, tandis que chez les hommes, ce sont ceux du colorectal, de la prostate et des poumons qui prédominent.

Le Dr Jagutpal a ainsi invité tous les citoyens à prendre en considération et à utiliser les moyens mis à disposition par son ministère pour la détection d'un cancer à un stade précoce afin d'augmenter la probabilité de guérison par un traitement moins radical. Il a mis l'accent sur le fait que, conformément à sa politique nationale de prévention visant à protéger la population contre le cancer grâce à des mesures préventives, le gouvernement offre des dépistages gratuits du cancer, des programmes de vaccination pour les jeunes filles, y compris le récent vaccin contre le VPH, et mène des campagnes de sensibilisation à travers l'île Maurice pour éduquer la population.

Le ministre Jagutpal a souligné que Maurice possède déjà l'infrastructure et les installations de base pour le traitement du cancer telles que la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Cependant, il est nécessaire qu'un centre spécialisé de soins contre le cancer offre un traitement approprié à tous les patients cancéreux et c'est dans cette optique que le gouvernement travaille sur le projet d'un nouvel hôpital anticancéreux à la pointe de la technologie à Vacoas. Cet hôpital, opérationnel dans un proche avenir, sera doté d'équipements modernes et offrira des services médicaux spécialisés, a-t-il fait ressortir.

Le représentant de l'Organisation mondiale de la santé à Maurice, le Dr Laurent Musango, a, quant à lui, qualifié le cancer de terrible fléau qui entraîne une immense tragédie, aggravant les problèmes physiques et la détresse émotionnelle des patients et de leur famille, entre autres. Il a souligné l'importance d'éviter les facteurs de risque et les modes de vie liés aux cancers. Manger sainement, être physiquement actif, garder un poids idéal, et arrêter de fumer et de consommer de l'alcool sont les recommandations principales données à la population afin de réduire le risque de certains cancers, a-t-il ajouté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.