Congo-Kinshasa: Effectivité de la Gratuité de l'enseignement de base - Willy Bakonga complimenté par Godé Mpoyi et Ngoyi Kasanji

Ils ont été reçus en audience mercredi 5 février dernier par le Ministre d'Etat, Ministre en charge de l'enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga Wilima dans son cabinet de travail situé dans la commune de la Gombe.

Le Président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, M. Godé Mpoyi et le Député national Alphonse Ngoyi Kasanji, ont échangé à tour de rôle avec le numéro Un de l'enseignement primaire, secondaire et technique sur l'effectivité de la gratuité de l'enseignement de base. A cette occasion, les deux hommes ont encouragé celui qui assure l'éducation des futurs cadres de la RD Congo.

Au sortir de leur échange, le Président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa a exprimé son satisfecit à la presse. De ce fait, il se dit prêt à apporter sa modeste contribution en ce qui concerne la gratuité de l'enseignement de base. « Je suis venu encourager le Ministre d'Etat Bakonga parce que depuis qu'il est là on sent le professionnalisme. Et, je viens apporter ma modeste contribution par rapport à la question de la gratuité qu'il maîtrise déjà», précise-t-il.

Dans son élan, celui qui œuvre pour l'instauration d'un Etat de droit a suggéré au Ministre de tutelle la rationalisation du coût de la gratuité, en passant par l'audit de ce système afin d'éliminer les agents fictifs. «Je lui ai demandé dans la mesure du possible d'auditer le système parce qu'il me semble que 3 milliards comme coût de la gratuité c'est trop. J'ai la conviction que l'on trouvera beaucoup de fictifs. Il faut rationaliser le coût de la gratuité. Il y va de l'avenir de nos enfants et du pays », avait-il ajouté.

Pour Godé Mpoyi, la gratuité de l'enseignement peut servir de ressort pour permettre au pays de se développer d'ici 2050 car, elle augmente le pouvoir d'achat des foyers. Elu du Kasaï Oriental et ancien Gouverneur durant plusieurs années, Alphonse Ngoyi Kasanji a, quant à lui, fait allusion au processus de la gratuité au Kasaï Oriental dont il est élu et où une nouvelle province éducationnelle a été créée. Ce dernier a salué l'effectivité de la gratuité de l'enseignement de base au sein de sa province d'origine. En gros, les deux hommes reçus en audience ont encensé l'implication du Ministre de l'EPST dans l'atteinte des objectifs assignés, plus particulièrement au sujet de la gratuité de l'enseignement.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.