Congo-Kinshasa: Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves à BENI - « Nous serons à chaque fois sur le terrain pour protéger les populations »

communiqué de presse

En visite à Beni quelques jours après sa prise de fonction, le nouveau commandant de la Force de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), le lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves, a rencontré les responsables civils et militaires de la région. Il s'est notamment entretenu avec le général Fall Sikwabe, commandant de la 3eme zone de défense des FARDC, avec qui il a fait le point sur la situation sécuritaire à Beni. Au sortir de cette réunion au quartier général de Sokola 1 à Paida, le Commandant de la Force de la MONUSCO a accordé une interview à la presse.

Pourquoi avoir choisi Beni comme votre première visite de terrain, mon général ?

Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves : Comme vous le savez, la MONUSCO a comme priorité principale, par rapport à son mandat, la protection des civils. Et cette région est très importante pour nous, vu notre mandat. Et comme nous avons la FIB (Brigade Internationale d'Intervention) ici, elle peut nous aider à l'exécution de ce mandat. Nous avons aussi saisi cette opportunité pour rencontrer le général Fall, échanger avec lui nos points de vue et discuter du plan conjoint pour la protection des civils.

Comment comptez-vous participer à résoudre la question de l'insécurité dans la région de Beni ?

Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves : A travers le général Fall, je sais qu'il y a la prochaine phase du plan opérationnel qui est celle de la stabilisation de la région. Il sait que la MONUSCO va pouvoir contribuer à celle-ci. Et d'ailleurs, nous avons un plan conjoint entre les FARDC et la MONUSCO pour cette phase de stabilisation.

Est-ce qu'on peut dire que vous allez continuer à appuyer les FARDC dans les opérations en cours contre les ADF ?

Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves : Comme vous le savez, notre mandat est clair, et nous donne comme première priorité, la protection des civils. Ensuite, le mandat dit clairement aussi que nous devons travailler conjointement avec les FARDC. C'est exactement ce que nous allons faire. Exécuter notre mandat, et pour cela nous devrons travailler conjointement.

Vous venez d'arriver, vous avez rencontré les responsables de la MONUSCO et ceux des FARDC. Est-ce que vous êtes surpris de ce que vous avez appris ?

Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves : Je suis ici pour seulement un jour, ce n'est bien sûr pas suffisant pour avoir une image claire de tout ce qui ce qui se passe ici. Mais j'ai reçu un briefing assez exhaustif. Et de ce fait, il y a plusieurs choses qui, sans m'avoir surpris, me mettent en contexte par rapport à la situation. Cette situation à Beni demande qu'on se mette ensemble et qu'on travaille ensemble avec les FARDC pour faire face aux différents défis auxquels nous sommes confrontés dans la région.

Quel est votre message à la population ?

Lieutenant-général Augusto Ferreira Costa Neves : Le message que je voudrais faire passer à la population est de dire que nos troupes sont là pour les protéger. Elles font du mieux qu'elles peuvent pour assurer cette mission. Aujourd'hui, nous allons montrer à la population que nous serons sur le terrain à chaque fois pour les protéger.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.