Tunisie: Mohsen Marzouk - Les partis participant aux concertations sur la formation du gouvernement ne font pas prévaloir l'intérêt général

8 Février 2020

Le président du mouvement Machrou Tounes, Mohsen Marzouk a estimé, samedi, que les partis politiques participant aux concertations sur la formation du gouvernement « faisaient chanter » le chef du gouvernement désigné au détriment de l'intérêt général.

S'exprimant à l'issue de son entretien, ce samedi, à Dar Dhiafa à Carthage avec Elyes Fakhfakh, chargé de former le gouvernement, Marzouk a ajouté que les conditions imposées par ces partis bloquent le processus de la formation du gouvernement.

Parmi ces conditions, Marzouk cite les portefeuilles ministériels réclamés par certains partis ou le refus d'autres de traiter avec des partis bien précis.

Il a, à cet égard, dit avoir conseillé Fakhfakh de former le gouvernement selon « ses propres convictions ». Machrou Tounes donnera sa position sur le prochain gouvernement une fois que ses contours seront établis, a-t-il ajouté, rappelant que son parti n'était pas concerné par la participation au gouvernement au vu du nombre de députés qui le représentent au parlement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.