Afrique: Addis-Abeba - La remise du prix Houphouët/UNESCO 2019 reportée à mai 2020

Dernère publication 09/02/2020 à 10:20 min

Annoncée pour lundi 10 février 2020, en marge du 33eme sommet de l'UA, la cérémonie de remise du prix Félix Houphouët-Boigny 2019 pour la recherche de la paix attribuée au Premier Ministre Ethiopien, Ali Abiy Ahmed a été reportée au mois de mai 2020. Les raisons.

Prévue pour avoir lieu à Paris en juin 2019 au siège de l'UNESCO, la cérémonie de remise du prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix n'avait pas pu se tenir pour des raisons de sécurité intérieure en Ethiopie.

Selon des sources éthiopiennes, le mois de juin 2019 avait été marqué par un coup d'état manqué; avec dans la nuit du dimanche 23 juin 2019, une tentative de coup d'État dans la région d'Amhara, l'une des neuf régions de l'Ethiopie, faisant 4 morts dont le président de ladite région au nord-ouest du pays et le chef d'état-major, assassiné à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

« Le premier ministre ne pouvait pas aller à l'étranger dans une telle atmosphère » a expliqué une source éthiopienne.

Une autre date proposée en Novembre 2019 n'avait pu être effective, encore moins un détour à Paris en décembre 2019 , dans la période de réception en Suède du prix Nobel, dont Abiy Hamed était également lauréat pour l'année 2019.

« La cérémonie de remise de l'édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la Paix, se tiendra le lundi 10 février 2020 à Addis Abeba », avait finalement annoncé l'Unesco le lundi 27 janvier 2020.

La remise du prix n'était pas la seule cérémonie de ce genre qui était prévue dans la capitale éthiopienne en marge du sommet de l'Union africaine. qui avait également dans son agenda des prix continentaux et régionaux d'excellence scientifique de l'Union africaine Kwame Nkurumah devant être décernés à 4 scientifiques africains exceptionnels, la remise du prix international UNESCO-Guinée équatoriale pour la recherche en sciences de la vie, et le prix de l'Organisation panafricaine des femmes.

La remise concernant le prix Houphouët/Unesco a été reportée au mois de mai 2020, à Addis Abeba.

Selon une source proche de la délégation ivoirienne présente à Addis-Abeba, le Premier Ministre éthiopien qui accueillait le président Alassane Ouattara à son arrivée dans la capitale éthiopienne le vendredi 7 février 2020, a suggéré à son hôte la date mois de mai 2020 pour la tenue de la cérémonie, le temps de bien la préparer.

Autre argument, le Premier ministre éthiopien n'a pas souhaité que la cérémonie de ce prix spécial soit noyée dans les autres cérémonies de remise de prix prévues actuellement à Addis-Abeba.

« Il veut faire de cela une grande fête populaire, en invitant tous les chefs d'Etats membres de l'UA », a poursuivi notre source, selon qui la tenue dans la capitale éthiopienne, et non à Paris, de la cérémonie, montre un intérêt du lauréat pour le prix, lors que c'est le sentiment contraire qui avait été perçu par des observations, face aux rumeurs attribuant les différents reports, malgré les contraintes liées au contexte, à des dissensions intérieures ivoiriennes.

« Le prix étant autonome et sous la direction institutionnelle de l'Unesco d'un comité autonome, il ne peut pas être tributaire de l'actualité intérieure ivoirienne. La cérémonie de remise au lauréat éthiopien subit des contraintes du calendrier du lauréat. Rien de plus. Le gouvernement ivoirien n'a pas le pouvoir d'imposer son agenda ou d'interférer dans le processus », a expliqué un membre de la délégation ivoirienne à Addis Abeba.

Réuni le 29 avril 2019 au Siège de l'Unesco à Paris, le Jury international du Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix, avait désigné AbiyAhmed Ali, Premier ministre de la république fédérale démocratique d'Ethiopie, comme lauréat de l'édition 2019 qui marque le 30e anniversaire de sa création.

Le jury avait mis en avant les actions du chef du gouvernement éthiopien dans la région, et en particulier le fait qu'il a été l'instigateur d'un accord de paix entre la République fédérale démocratique d'Éthiopie et l'Érythrée.

envoyé spécial à Addis-Abeba

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.