Cameroun: Pas une mouche dans les rues de la capitale du Cameroun anglophone

© RFI/Carine Frenk
Archive - Un citoyen vote lors de l'élection présidentielle au Cameroun
9 Février 2020

Pendant qu'on se réjouit à Yaoundé en provoquant ses compatriotes comme des gamins d'écoles primaires, dans le Sud-Ouest, tous les observateurs s'accordent pour dire que depuis bientôt 1 an, jamais la ville de Buea n'a été aussi...morte.

C'est là où on comprend mieux pourquoi les anglophones sont ainsi en colère. On a des gens qui ont tous les pouvoirs et qui vivent réclus à Yaoundé et qui pensent que le Cameroun se réduit à celle ville.

Lorsqu'un Camerounais résidant à Buéa, parcoure ce matin les quelques 10 Km qui traversent la ville sans voir une mouche, à peine deux taxis, aucune voiture personnelle ou officielle, comment pensez vous qu'il réagisse en voyant celui qui est responsable du désastre qui mine ce pays bomber son torse devant les médias ? Vantant une enième escroquerie électorale ?

C'est vrai que c'est ce monsieur qui nous disait il y a quelques années que tant que Yaoundé respirait, le Cameroun vivait.

Qu'il nous explique pourquoi toutes autorités fuient la rue à Buéa où je le rappelle, le record des rues vides a été dépassé. Pire qu'à la présidentielle.

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.