Bénin: Attaque d'un poste de police à Kérémou

Photo d'illustration

Une attaque a eu dimanche matin à l'aube contre un poste de police à Kérémou, à près de 700 km au nord de Cotonou, près du parc W, une réserve de biosphère que le Bénin partage avec le Burkina Faso. Bilan : un policier tué et un autre blessé. En fin d'après-midi de ce dimanche, le gouvernement n'avait encore publié aucun communiqué.

De source sécuritaire, l'attaque s'est produite ce dimanche vers 2h du matin. Les assaillants seraient arrivés en moto pour certains, à bord d'un véhicule 4X4 pour d'autres et tiré plusieurs coups de feu sur le poste avancé, le dernier avant l'accès au parc W. Bilan, un sous-brigadier de première classe retrouvé mort, calciné.

En effet, le poste a été incendié et totalement réduit en cendre par les flammes. Un autre policier a été blessé par balles et évacué dans un centre de santé de Kandi, à 70 km de là.

En l'absence de communiqué officiel, des informations contradictoires circulent sur l'identité des assaillants et de leurs motivations. Des proches du pouvoir, qui parlent d'incident, attribuent l'attaque à des braconniers mécontents de la surveillance du parc ou encore à des trafiquants.

Certains en doutent et s'interrogent sur le mode opératoire, à savoir l'usage de moto dont certaines sources ont parlé et l'incendie du poste de police. Ils rappellent l'enlèvement de deux touristes français en mai 2019 dans le parc voisin de la Pendjari.

Les assaillants, qui ont pris la fuite, sont activement recherchés par les Forces de défense et de sécurité, apprend-on de sources sécuritaires. Et la route fermée juste après l'attaque a été réouverte.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.