Ile Maurice: Trafic d'héroïne - Une passeuse ougandaise et un contact nigérian arrêtés

10 Février 2020

Rs 15 435 000. C'est la valeur d'héroïne saisie sur une Ougandaise venue à Maurice pour des vacances vendredi 7 février après-midi.

Elle a été interpellée par des éléments de l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de l'aéroport, après un exercice de profilage.

Une fouille a été effectuée sur Anishah Walukana, 29 ans. C'est dans le double fond de sa valise que ces policiers devaient découvrir 1,29 kg d'héroïne.

Une opération de controlled delivery mise en place à Curepipe en fin d'après-midi du dimanche 9 février a permis d'appréhender Ugwuanya Confidence Nduni, un Nigérian de 24 ans en situation irrégulière à Maurice depuis 2008.

C'est par le courrier KQ 270 de Kenya Airways que l'Ougandaise Anishah Walukana était arrivée à Maurice vers 18 h 30 vendredi après-midi. Son allure louche devait éveiller les soupçons des policiers de l'ADSU qui a effectué un exercice de profilage sur sa personne. La suspecte a été soumise à une fouille sur elle de même que dans sa valise en présence des éléments de la Customs Anti-Narcotics Section de la Mauritius Revenue Authority.

Nigérian au Kenya

Anishah Walukana, qui en était à sa première visite à Maurice, devait séjourner dans une villa à Pereybère pour sept jours. Elle a expliqué aux enquêteurs de l'ADSU avoir rencontré un Nigérian au Kenya. Celui-ci lui a demandé de transporter cette marchandise pour le remettre à un de ses compatriotes qui est à Maurice. C'est ce dernier, a-t-il précisé, qui allait prendre contact avec elle.

Effectivement, dimanche ce contact, Ugwuanya Confidence Nduni a pris contact avec elle pour la livraison de cette marchandise. C'est ainsi que ce suspect a été coffré au cours d'un exercice de controlled delivery à Curepipe.

Ugwuanya Confidence Nduni était arrivé à Maurice le 29 juillet 2008 avec un visa de touriste. Il devait résider dans une villa à Coromandel, mais après avoir changé de lieu d'hébergement il n'a jamais quitté le pays. Il habitait jusqu'à tout récemment à Curepipe.

Les deux suspects qui ont été placés en détention seront présentés devant le tribunal ce lundi. Anishah Walukana répond d'une accusation provisoire d'importation de drogue. Ugwuanya Confidence Nduni sera traduit devant le tribunal de Curepipe. Il répond d'une accusation provisoire d'attempt to possess dangerous drug.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.