Afrique: Addis-Abeba - Béatrice Lomeya prépare l'Afrique pour la 64ème session de l'ONU de la condition de la femme

La Réunion du Bureau du Comité Technique Spécialisé (CTS) sur l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes, s'est tenue le vendredi 7 février dernier, à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Présidée par Béatrice Lomeya Atilite, ministre congolaise du Genre, Famille et Enfant, il était question au cours de cette réunion, de finaliser la position commune de l'Afrique, avec des ministres en charge du genre pour évaluer la mise en œuvre de la déclaration de Beijing, 25 ans après. Les pays membres du bureau du CTS étaient présents à savoir, l'Angola, la Mauritanie, l'Ethiopie, le Burkina-Faso ainsi que la République Démocratique du Congo.

Cette rencontre a été organisée pour que tous les pays membres du Comité Technique Spécialisé puissent finaliser la position commune de l'Afrique, adopté lors de la 4ème Réunion dudit comité sur l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes qui s'est tenu du 28 octobre au 1er novembre 2019. D'où, toutes les recommandations seront présentées lors de la 64ème réunion de la condition des femmes qui se tiendra au mois de mars prochain à New-York.

L'heure de l'action a sonné

La Ministre d'Etat en charge du Genre, Famille et Enfant a fait savoir qu'il est temps que la femme passe à l'action. D'où, 25 ans après, il faut assurer l'accélération de la mise en œuvre des recommandations issues de la conférence de Beijing sur les conditions de la femme, pour faire avancer la question de l'égalité entre l'homme et la femme, mais aussi la question de l'égalité économique des femmes. "L'Afrique doit compter sur les femmes. Et, la voix africaine sera entendue car notre force réside sur le fait que nous ayons une même voix et que nous ne partirons pas en ordre dispersé", a-t-elle laissé entendre.

En outre, Béatrice Lomeya a pris part au lancement officiel du Fonds des femmes leaders de l'Afrique, le samedi 8 février 2020, à Addis-Abeba, toujours en sa qualité de Présidente du Comité Technique Spécialisé sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. De ce fait, plusieurs Chefs d'Etat se sont engagés à prêter main forte à la femme, en apposant leurs signatures tout en définissant le montant de leur contribution. Ce, en vue de booster la femme au cœur de l'économie africaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.