Congo-Kinshasa: Mbuji-Mayi - Démarrage de la construction des ouvrages d'adduction d'eau potable

Le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, a effectué un aller-retour le jeudi 6 février dernier, Kinshasa- Mbuji-Mayi- Kinshasa. Objectif, lancer les travaux de construction des ouvrages d'adduction d'eau potable dans la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental.

Il s'agit, en fait, du projet de renforcement des infrastructures socio-économiques, «PRISE», exécuté par le groupe chinois PAN CHINA pour une durée de 32 mois. Le financement s'élève à 26,2 millions USD.

Ce projet à impact social devra desservir en eau potable trois millions cinq cents mille habitants, ce qui représente 60% des habitants de la ville du diamant.

Les travaux consistent à réhabiliter la station de pompage d'eau, le bâtiment administratif, les réseaux hydrauliques et électriques, construire deux châteaux d'eau de 2 x 1420 mètres cube ainsi que le bâtiment de dosage dans l'enceinte de BAKWA KAPANGA.

Il est aussi prévu la construction de 865 bornes fontaines et autres travaux de raccordement des châteaux d'eau.

Il y a lieu de noter que les Ministres de la Recherche Scientifique et innovations technologiques, José Mpande et son collègue du Développement Rural, Guy Mikulu faisaient partie de la délégation gouvernementale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.