Tunisie: Le conseil national d'Attayar décide la poursuite des concertations autour de la formation du gouvernement

10 Février 2020

Réuni dimanche, le conseil national du courant démocrate « Attayar » a exhorté le bureau politique et le secrétaire général du parti à poursuivre les concertations autour de la formation du futur gouvernement.

Selon Ghazi Chaouachi, dirigeant au sein d'Attayar, le conseil a insisté à ce que les concertations avec Fakhfakh, chargé de former le gouvernement, soient menées de manière qui assure au parti d'avoir un rôle efficient au sein du gouvernement et détenir les portefeuilles ministériels qui lui permettent de mettre en œuvre son programme axé en particulier sur l'application de la loi, la lutte contre la corruption et l'instauration des réformes nécessaires.

Dans une déclaration à l'agence TAP, Chaouchi a rappelé que le conseil national, la plus haute instance du parti, détermine les politiques générales à adopter ainsi que les orientations à suivre pour l'établissement des alliances politiques possibles.

La semaine dernière, le secrétaire général du courant démocrate, Mohamed Abbou avait souligné que son parti n'est pas parvenu à un accord avec le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh sur les noms pour former le futur gouvernement.

« En principe, nous ne sommes pas concernés par la formation du gouvernement. Attayar réserve sa position définitive jusqu'à la réunion de son bureau politique », a-t-il ajouté.

Attayar (bloc démocratique, 41 sièges) réclame un gouvernement politique composé de dirigeants de premier plan représentant les partis concernés par les concertations pour la formation du gouvernement.

Le parti s'oppose à la neutralité des ministères régaliens et réclame le portefeuille de la justice.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.