Madagascar: Andry Rajoelina à Addis-Abeba - Coopération bilatérale et diplomatie à l'honneur

Andry Rajoelina a mis en exergue la coopération bilatérale et la diplomatie à Addis-Abeba.Encourageant. C'est le moins que l'on puisse dire du séjour du président Andry Rajoelina en Ethiopie. Le Chef de l'Etat cherche à tout prix à capitaliser son déplacement.

En effet, il ne se contente pas de limiter ses actions au motif de son voyage qu'est d'assister au Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine. Il saisit aussi l'occasion pour chercher des partenariats stratégiques en vue de la mise en oeuvre du Plan Emergence Madagascar. Hier, le numéro Un d'Iavoloha a eu une journée très chargée avec plusieurs rencontres bilatérales avec plusieurs personnalités importantes.

Entre autres, le Premier ministre canadien, la Directrice exécutive du FNUAP, le Premier ministre de la Norvège et le Sous-secrétaire d'Etat américain en charge des Affaires africaines qui a été envoyé spécialement par Washington. Tous ont exprimé leur volonté de soutenir Madagascar dans les actions pour le développement du pays. En effet, l'on peut affirmer que des résultats positifs ont été obtenus pour ce qui est de ce déplacement présidentiel en terre éthiopienne.

Jeunes leaders. Le renforcement et la redynamisation de la coopération entre les deux pays étaient évoqués lors de la rencontre avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Les deux jeunes leaders partagent d'ailleurs la même vision et la même conviction pour favoriser la jeunesse au service du développement et la promotion de l'économie verte. Les deux personnalités se sont d'ailleurs convenues de mettre en place une nouvelle base de partenariat au service de l'éducation et l'environnement. A été abordée également la question de l'énergie.

Un domaine auquel le Canada a déjà démontré son savoir-faire. 81% de ses infrastructures en énergie sont alimentés par énergie renouvelable. Le Canada entend donc apporter son savoir-faire pour aider la Grande Ile à atteindre les objectifs d'électrification que le Président Andry Rajoelina a fixé à travers son « Velirano N°2 » qui consiste à offrir «l'Énergie et l'eau pour tous ».

Solutions rapides. Le Premier ministre Justin Trudeau n'a pas manqué de saluer le leadership et la politique de redressement et de développement de Madagascar à travers l'industrialisation du pays, notamment pour atteindre les objectifs d'autosuffisance alimentaire et la création d'emplois. Cependant, cette révolution industrielle dépend d'un système énergétique optimal et durable. Dans ce sens, le chef du gouvernement canadien a exprimé sa volonté d'accompagner Madagascar dans l'identification de solutions rapides et pérennes pour permettre l'électrification et le raccordement de toute l'île, et ce, en misant sur les énergies vertes. Dans le domaine de l'enseignement, un programme d'échanges universitaires est envisagé pour renforcer les politiques pédagogiques de nos universités, en vue de diversifier les filières enseignées à Madagascar.

La lutte contre les violences basées sur le genre, le combat contre la piraterie maritime, l'éducation et la scolarisation des enfants, la lutte contre la malnutrition, la planification familiale et la diminution de la mortalité infantile. Ce sont entre autres, les principaux sujets qui ont été évoqués durant les rencontres bilatérales avec la Secrétaire exécutive du FNUAP, la Première ministre de la Norvège et le Secrétaire d'Etat américain pour l'Afrique. Des rencontres plutôt positives pour la coopération et la diplomatie. En effet, la coopération bilatérale et la diplomatie étaient à l'honneur durant ce voyage. Ce jour, l'agenda du Chef de l'Etat est encore très chargé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.