Angola: Appel au renforcement des actions au profit de la femme africaine

Luanda — La première dame d'Angola a plaidé dimanche, depuis Addis-Abeba, pour la nécessité d'entreprendre des actions au niveau du système financier pour l'autonomie des femmes.

Selon Ana Dias Lourenço, faciliter l'accès au crédit, mettre en place des programmes de microcrédit et disséminer l'alphabétisme financier permettraient d'aboutir à l'autonomie de la femme.

Elle a tenu ces propos en intervenant à la 24ème Assemblée générale de l'Organisation des premières dames africaines, qui s'est tenue sous le thème « Egalité du genre et Autonomie de la femme : Le chemin à suivre par l'Afrique ».

Elle a souligné la nécessité de donner une nouvelle dynamique au développement économique et social, à la création d'emploi et à la protection de l'environnement.

Ana Dias Lourenço a dit que la défense d'égalité du genre et l'autonomie de la femme étaient la légitimation de jouissance du droit et de traitement égal entre les femmes et les hommes, les filles et les garçons, ce qui veut dire que tout être humain est libre de développer ses aptitudes et à faire les choix, indépendamment des restrictions imposées par les rôles traditionnels attribués aux femmes aux hommes.

Ana Dias Lourenço a fait savoir que la Santé des populations, en particulier la santé maternelle et infantile et celle des femmes atteintes du VIH-Sida étaient un des secteurs dans lesquels elle développait plus ses actions.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.