Angola: Le règlement des conflits est prioritaire, dit Cyril Ramaphosa

Addis — Abeba - Le Président élu de l'Union Africaine (UA), Cyril Ramaphosa a pointé dimanche comme tâche prioritaire de son mandat, la recherche des solutions aux conflits qui continuent à déstabiliser le continent.

Ramaphosa, qui est également Président de l'Afrique du sud, a tenu ces propos à Addis-Abeba, à l'ouverture du 33ème sommet des Chefs d Etat et de Gouvernement de l'UA, en présence notamment du Président angolais, João Lourenço.

Successeur de son homologue égyptien au poste de président en exercice de l'Union africaine, Cyril Ramapahosa a promis de travailler avec le Chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, chargé du dossier libyen auprès de l'UA.

Ramaphosa tient à convoquer une conférence pour le dialogue et la promotion du cessez-le-feu en Libye.

Continuer à travailler pour rapprocher les parties en conflit au Soudan du Sud, dans le but de former un gouvernement d'union nationale, est une mission à accomplir par l'Union africaine, a-t-il souligné.

Ramaphosa a fait savoir qu'en mai prochain une Conférence extraordinaire de l'UA se tiendrait en Afrique du Sud et se pencherait sur les réponses à donner aux circonstances d'urgence.

L'Afrique du sud avait déjà assumé la présidence tournante de l'UA en 2002, à l'époque du Président Thabu Mbeki.

Pour sa part, le Secrétaire-général des Nations Unies a attiré l'attention de l'UA sur l'urgence du combat contre la pauvreté en Afrique.

Victime d'une globalisation inégale, ce continent est aussi la région la plus touchée par les changements climatiques, a ajouté António Guterres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.