Burkina Faso: Tournoi de football Naaba Sebgo

10 Février 2020

L'apothéose de la 19e édition du tournoi de football maracana a eu lieu le samedi 8 février 2020 sur le terrain du collège de la Salle à Ouagadougou. La finale a été remportée par l'équipe du Bureau véhicules automobiles académie devant le Tout puissant Mazembé de Nagrin à l'issue des tirs au but. Une édition qui a rendu hommage aux Forces de défense et de sécurité.

« Gloire à nos FDS », « soutien à nos FDS » étaient entre autres des phrases qu'on pouvait lire sur des banderoles lors de la finale de la 19e édition du tournoi de football maracana Naaba Sebgo jouée le 8 février dernier sur le terrain du collège de la Salle.

En effet, les organisateurs et le promoteur du tournoi, El Hadj Oumar Razack Tapsoba ont dédié cette édition aux Forces de défense et de sécurité.

C'est dans cette ambiance bon enfant que le match de la finale a opposé l'équipe du Bureau véhicules automobiles (BVA) académie à celle du Tout puissant Mazembé de Nagrin qui ont réussi à passer les différents obstacles des éliminatoires pour être au rendez-vous de l'apothéose.

Un match qui s'est joué en deux fois vingt minutes et qui fut très intense et parfois électrique entre deux formations qui tenaient à s'adjuger le trophée tant convoité.

Dans l'équipe du BVA académie composée de transitaires et déclarants en douanes, on y dénombrait d'anciens footballeurs dont entre autres, le gardien de but Ibrahim Sakandé, Amza Ouédraogo, Rasmané Diarra, Basile Sam.

Ces derniers ont eu du fil à retordre face à de jeunes joueurs dont Salam Derra, Nacir Ouédraogo ou encore le gardien de but Ibrahima Zoungrana du TP Mazembé. BVA académie et TP Mazembé n'ont pu se départager à l'issue du temps réglementaire en réalisant un score de 0 but partout. C'est aux tirs au but que BVA académie l'emporte par 2 à 1.

Sika Kaboré, épouse du chef de l'Etat, représentant Roch Marc Christian Kaboré qui est le parrain du tournoi depuis la première édition, a relevé que les deux formations étaient plus ou moins homogènes.

Tout en soulignant que c'est la première fois que le tournoi enregistre des tirs au but lors d'une finale et de noter qu'il a manqué un peu de fair-play et de faire savoir aux équipes que c'est le jeu qui compte.

Sika Kaboré a félicité le promoteur pour sa ténacité et sa persévérance parce qu'il n'est pas aussi évident d'organiser sans arrêt une telle compétition sur dix-neuf années.

El Hadj Oumar Razack Tapsoba, promoteur du tournoi Naaba Sebgo, se dit comblé et avoue que la persévérance vient du parrain, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Avant de confier qu'il est de son devoir tout comme d'autres personnes de regrouper la jeunesse autour du leadership du chef de l'Etat pour qu'elle comprenne qu'il est à leur écoute et toujours disponible pour la soutenir.

La cohésion sociale, le vivre-ensemble, la paix font partie des buts visés par ce tournoi. Et le promoteur El Hadj Oumar Razack Tapsoba d'expliquer qu'en faisant une mention aux FDS, qui sont sur le front pour faire face aux terroristes, c'est un devoir de les soutenir, une façon de les encourager et qu'elle sache que derrière elle, il y a une jeunesse engagée et déterminée à les accompagner.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.