Sénégal: La Confemen prévoit une célébration d'envergure de ses 60 ans d'existence (SG)

Dakar — La Conférence des ministres de l'Education des Etats et Gouvernements de la Francophonie (Confemen) a décidé cette année de marquer ses 60 ans d'existence par le lancement d'activités d'envergure pour valoriser son expertise, dynamiser son plan de communication et redonner de la visibilité à l'organisation.

Avec 60 ans d'existence d'actions pour l'éducation, des acquis indéniables à valoriser, des programmes phares, la Confemen a une visibilité décroissante, a souligné le Secrétaire général de l'organisation, Abdel Rahmane Bara Moussa, lors de la cérémonie de célébration tenue lundi à la Maison de la Culture, Douta Seck.

Déjà, pour le programme les"Chefs d'Etats, parrains de la Confemen", les Présidents Macky Sall, Emmanuel Macron de la France et Patrice Talon du Bénin ont été choisis pour cette année afin de marquer l'événement.

Mais chaque année un chef d'Etat sera choisi comme parrain pour "accompagner la CONFEMEN parce que bon nombre de difficultés requièrent un appui gouvernemental, a expliqué le Secrétaire en faisant la présentation des projets pour l'année 2020.

Un colloque sur "Education et Citoyenneté francophones à l'ère du numérique" sera également organisé en mars dans le cadre des 4émes rencontres internationales francophones Abdou Diouf (RIFAD) à Louga.

Dans le même sillage, a souligné Abdel Bara Moussa, les "Journées de l'éducation en Francophonie" seront tenues dans le premier semestre pour préciser les rôles des acteurs de la francophonie de l'éducation comme la Conférences des ministres de la jeunesse et du sport (Confejes) de l'Institut de la Formation et de l'Education de l'OIF et de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), entre autres.

Une grande réunion-débat sur "Langues, éducation, vivre ensemble" est également retenu à Sévres en France pour un "regard croisé de chercheurs, praticiens et politiques".

La Confemen organisera également une rencontre de haut niveau sur le thème : "Education, numérique et employabilité des jeunes et des filles", toujours dans le cadre de la célébration de ses 60 ans, a dit son Secrétaire général.

Pour cette année également, une édition spéciale du concours des 10 mots de la francophonie se fera avec l'introduction du numérique et la participation des enseignants.

Venue présider le lancement de ces différentes activités, la représentante du Chef de l'Etat auprès de la Francophonie, Penda Mbow a souligné que la CONFEMEN c'est 60 ans d'appui aux politiques éducatives des Etats ayant en commun le français.

Elle a cité comme "empreintes de la Confemen dans les systèmes éducatifs" des pays membres, l'organisation à travers le renforcement des capacités des acteurs, la promotion de la bonne gouvernance en éducation, la mise à disposition d'ouvrages et de manuels scolaires, l'instauration d'une culture de l'évaluation avec le Programme d'analyse des systèmes éducatifs (PASEC).

Divers témoignages ont été faits par des personnalités qui au cours des 60 ans, ont eu à cheminer avec l'organisation, comme l'ancien ministre de l'Education, Kalidou Diallo ou l'ancien secrétaire général de la Confemen Fadel Dia (1989-1993).

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.